Aller au contenu principal
17 octobre 1961, un massacre longtemps oublié

17 octobre 1961, un massacre longtemps oublié

C'était le 17 octobre 1961, il y a 60 ans à Paris. La police réprimait violemment une manifestation d’Algériens. Il n’existe aucun bilan officiel du nombre de victimes. Un massacre longtemps occulté par les médias. Pourquoi ? Nous avons posé la question à Gilles Manceron, historien.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 15.10.2021
 

C'était le 17 octobre 1961, il y a 60 ans à Paris. La police réprimait violemment une manifestation d’Algériens qui défilaient notamment contre le couvre-feu qui leur était imposé par le préfet de police de la capitale, Maurice Papon. Cette nuit-là, puis dans les jours qui suivirent, des hommes furent battus, exécutés ou jetés dans la Seine par les forces de police. Il n’existe aucun bilan officiel du nombre de victimes.

Un massacre longtemps occulté par les médias. Pourquoi ? Nous avons posé la question à Gilles Manceron, historien. Alors même qu'Emmanuel Macron a célébré la mémoire des victimes samedi 16 octobre au pont de Bezons à Colombes près de Paris et évoqué des faits "inexcusables".

Sur Lumni enseignement

Un rappel du contexte historique et un éclaire média sur ce qui s'est passé ces nuits-là

Pour les créateurs de contenus

médiaclip a sélectionné cette vidéo : 17 octobre 1961, rappel des faits. Un dossier est également disponible.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.