Le journaliste d'investigation Pierre Péan est décédé à l'âge de 81 ans. En 1979, il avait collaboré à l'enquête du Canard Enchaîné révélant le scandale des diamants de Bokassa. Sa connaissance de l'Afrique, où il avait vécu et travaillé entre 1962 et 1964, l'amenait ensuite à s'intéresser aux réseaux de la Françafrique, dénonçant dans Affaires africaines, en 1983, le rôle de Jacques Foccart.

Ses travaux auront mis en lumière de nombreux scandales d'état, comme celui des avions renifleurs, en 1983, mais aussi le passé trouble d'hommes politiques, avec notamment la retentissante enquête sur le passé vichyste de François Mitterrand, dans un livre publié en 1994.

En 2003, il s'attaquait au journal le plus prestigieux de la presse française, Le Monde, avec son ouvrage La face cachée du Monde, dans lequel il se montrait très critique envers Edwy Plenel et Jean-Marie Colombani. Une publication qui avait suscité une vaste polémique.

Rédaction Ina le 26/07/2019 à 11:12. Dernière mise à jour le 26/07/2019 à 11:32.
Médias