Emmanuel Macron a décoré Edouard Philippe de l'ordre de grand officier de la Légion d'honneur mardi 15 juin. L'ex Premier ministre est resté trois années à Matignon. Tout comme le Président de la République, c'est un ancien énarque. Sa première interview télévisée date de cette époque, alors que jeune étudiant, il commentait le choix du nom de sa promotion baptisée "Marc Bloch".

Le 22 janvier 1996, interrogé dans le JT Alsace soir, Edouard Philippe, alors jeune étudiant de 26 ans à l'ENA, s'exprimait sur le nom attribué à sa promotion ENA 1995-1997, Marc Bloch. Cet historien juif et résistant, avait analysé la défaite française pendant la Seconde Guerre mondiale, et avait été fusillé par les Allemands en 1944.

Le jeune homme expliquait l'origine de ce choix ainsi : "Il a réussi dans un ouvrage qui s'appelle "L'étrange défaite" à analyser les raisons de la défaite française, en mettant en évidence que quand les élites renonçaient à leurs responsabilités, quand elles démissionnaient, un grand pays comme la France pouvait s'écraser, pouvait s'effondrer. Et là, le message pour des gens qui veulent être fonctionnaires a été très important. Je crois que c'est ça qui a joué."

Depuis 2008, les anciens Premier ministres sont automatiquement élevés au rang de grand officier de la Légion d'honneur. Une seule condition : qu'ils soient restés plus de deux ans à Matignon. C'est le cas d'Edouard Philippe qui a occupé cette fonction du 15 mai 2017 au 3 juillet 2020, avant d'être remplacé par Jean Castex.

Rédaction Ina le 03/07/2020 à 12:27. Dernière mise à jour le 15/06/2021 à 15:02.
Politique