6ter diffuse ce mardi l'adaptation du roman de Marcel Pagnol, "Le château de ma mère", réalisée par Yves Robert en 1990.

Le 16 juin 1978, de jeunes enfants se glissaient dans la peau des personnages d'enfance de l'écrivain dans une saynète fort bien jouée...

Ce jour-là, dans l'émission Des livres pour nous, de jeunes enfants évoquent la trilogie des souvenirs d'enfance de Marcel Pagnol et présentent une scène clé du roman Le château de ma mère. Le passage de la découverte du château.

pagnol620

Pour aller plus loin

Visionnez tout le sujet : le débat avec les enfants sur la trilogie d'enfance de Marcel Pagnol.

Actualités Méditerranée : un écolier d'Aubagne lit un texte de Pagnol. En hommage à Marcel Pagnol décédé le 14 avril 1974, un écolier d'Aubagne lit un extrait du roman de Marcel Pagnol "Le château de ma mère" sur les lieux qui inspirèrent l'auteur provençal : le Garlaban, la maison de l'écrivain à Aubagne,16 cours Barthélémy, un chemin de Provence, des toitures rouges perdues dans la forêt, la Bastide Neuve, le canal et " Le Château de ma mère."(19 avril 1974)

12-13 Côte d'Azur : page cinéma : Yves Robert à propos du film "Le château de ma mère" présenté à Nice en présence de l'équipe, le réalisateur Yves Robert et deux acteurs du film : Nathalie Roussel et Didier Pain.(31 octobre 1990)

Lecture pour tous : Marcel Pagnol présente son livre "La gloire de mon père" avec beaucoup de tendresse. Dans un langage vivant et imagé, il nous fait revivre cette époque et dresse le portrait de ses personnages.(22 janvier 1958)

De Soleil et d'Azur : Marcel Pagnol au présent. Maguy Roubaud enquête auprès de Marseillais sur l'importance de l'oeuvre de Marcel Pagnol pour eux. Elle rencontre notamment l'un de ses acteurs, puis l'auteur chez lui, qui confie ses projets d'écriture (un quatrième tome sur son adolescence au ton extrêmement libre) et cinématographiques (son souhait de tourner "Le château de ma mère". (5 novembre 1970)

Florence Dartois

Rédaction Ina le 21/04/2020 à 10:12. Dernière mise à jour le 21/04/2020 à 10:28.
Art et Culture Littérature Cinéma