Emmanuel Macron est en déplacement à Mayotte, où il débattra notamment des questions liées à l'immigration en provenance des Comores. C'est en 1976 que Mayotte confirmait par référendum sa volonté de rester française, alors que le reste de l'archipel des Comores avait choisi l'indépendance.

Mayotte est une île appartenant à l'archipel des Comores, et située dans l'océan indien, entre les côtes africaines et l'île de Madagascar. La France établit sa souveraineté sur l'archipel à partir du milieu du XIXe siècle. En 1974, les îles constituant l'archipel décident de prendre leur indépendance de la France, à l'exception de l'île de Mayotte, qui décide de rester française. Un nouveau référendum, organisé en 1976, confirme ce choix, de façon massive (la population mahoraise vote à 99,4% sa volonté de rester française).

Dès lors, Mayotte, territoire d'Outre mer français, se dirige vers la départementalisation, ce qui devient effectif en 2009, où l'île devient un DROM (département et région d'outre-mer). Enfin, en 2014, Mayotte est intégrée à l'Union européenne, en tant que région ultrapériphérique.

Mayotte fait face depuis l'indépendance des Comores à un afflux de Comoriens venus chercher un niveau de vie meilleur. Depuis la départementalisation de l'île en 2009, ces flux se sont largement accrus, devenant ainsi un problème crucial pour les Mahorais, puisque sur l'île, 25% des habitants sont sans papier.

Rédaction Ina le 22/10/2019 à 16:58. Dernière mise à jour le 24/10/2019 à 11:35.
Histoire et conflits