"Césarisé" pour son film "Tous les matins du monde" en 1992, le réalisateur Alain Corneau décédait le 30 août 2010 à l'âge de 67 ans. Il est surtout connu pour ses films policiers, à l'instar de "Police Python 357" qu'il réalisait malgré son aversion pour les armes.

Ce passionné de musique jazz se lance dès le début de sa carrière dans le polar, à l'image de Police Python 357 avec Yves Montand et Simone Signoret. En 1976, le cinéaste évoquait l'importance de l'arme "python", un colt au centre de son dernier long métrage, "une arme lourde, terrifiante et fascinante. C'est pas un joujou qu'on sort comme ça pour faire du bruit.". Il décrivait l’entraînement suivi par Yves Montand pendant deux mois avec la brigande anti-gang pour savoir dégainer rapidement cette "Rolls des revolvers". Pourtant le cinéaste avouait alors que "les armes à feu me font très peur, c'est peut-être pour ça que ça m’intéresse de les filmer".

L'autre point d'intérêt qu'il trouvait dans l'exercice de style du film policier, l'étude de "l'efficacité et les héros sur lesquels je me pose des questions. Je pense que c'est intéressant de voir comment on peut être amené à devenir un héros. Quelqu'un à qui on va donner une médaille parce qu'il fait des choses que personne d'autre ne pourrait faire, des choses d'une grande bravoure comme on dit".

Alain Corneau tournera plus tard Série noire avec Patrick Dewaere et Marie Trintignant, puis Le cousin, des films noirs qui marqueront le cinéma français. Le réalisateur Alain Corneau, décède des suites d'un cancer le 30 août 2010.

Retrouvez une rétrospective non exhaustive de sa filmographie en vidéos dans la playlist ci-dessous.

Pour aller plus loin

Tout Alain Corneau sur ina.fr

Rédaction Ina le 31/08/2010 à 09:05. Dernière mise à jour le 28/08/2020 à 12:55.
Cinéma