Le film "Le Mans 66" sort ce mercredi au cinéma. Il retrace la rivalité entre Ford et Ferrari dans les années 60. Lors de l'édition 1966 des 24 Heures du Mans, Ford a demandé à Caroll Shelby de détrôner Ferrari. Quand un ancien pilote de course devient ingénieur automobile.

Un pur Texan passionné de courses automobiles. Voila comment pourrait-on définir Carroll Shelby né en 1923 à Leesburg. En 1966, l'émission de l'ORTF "Les coulisses de l'exploit" était partie à la rencontre de ce quarantenaire prêt à tout pour détrôner Ferrari. La scuderia d'Enzo Ferrari vient de gagner les 6 précédentes éditions des 24 Heures du Mans.

Si Carroll Shelby était surtout connu pour sa carrière de constructeur automobile, il a aussi remporté de nombreux prix en tant que pilote de course. Le Texan a notamment été champion des USA en 1956 et 1957 avant de gagner les 24 Heures du Mans en 1959 avec l'écurie Aston Martin. Il arrête sa carrière de pilote au début des années 60 après une malformation cardiaque. C'est alors qu'il va devenir constructeur automobile.

La naissance de la mythique Shelby GT 350

"Ma société a été créée en automne 1961. J'avais passé l'année 60 à courir aux Etats-Unis où j'ai gagné les championnats nationaux. Ensuite, je suis entré chez Goodyear en tant que distributeur pour la côte Ouest. Le projet initial de Goodyear était qu'ils me construiraient ma première voiture de course. Puis Ford est arrivée avec leur mustang et ils m'ont demandé si je pouvais en faire une version sport. En 45 jours, nous avons gonflé le moteur, mis des freins plus puissants et une suspension plus dure. "Tout le monde veut exprimer son individualité." Ainsi été née la mythique Shelby GT 350.

La conquête des 24 Heures du Mans 1966

"Nous sommes allés à Daytona en février 1966 pour les 24 Heures. Nous avons fait courir 5 automobiles dont une avec une nouvelle transmission automatique qui nous a causé des ennuis après 14 heures de course. Nous avons prouvé une chose. Bien que Ferrari n'ait pas couru avec ses derniers modèles, nous avons prouvé que nos voitures pouvaient tenir 24 heures à grande vitesse. C'est incontestable. [...] Nous pensons que cette année 66 au Mans tout ira bien. Ford ne voulait y aller qu'à cette condition. On ne peut pas dire que nous allons battre Ferrari. Il a beaucoup d'années d'expériences et de victoires derrière lui. Nous n'allons pas au mans avec l'idée que nous allons gagner et nous pensons que nous serons dur à battre. [...] Après tout, la seule course que tous les constructeurs veulent gagner, c'est Le Mans."

Finalement, Ford remporte les 24 Heures du Mans édition 1966 après six années de suprématie Ferrari. Les pilotes Bruce McLaren et Chris Amon sont aux commandes de la Ford GT40 Mk II. Carroll Shelby vient de remporter son pari.

Jérémie Gapin

Rédaction Ina le 08/11/2019 à 16:10. Dernière mise à jour le 13/11/2019 à 10:05.
Sport