Une étude commandée par l'association des maires ruraux a confirmé l'état de désertification médicale dont souffrent toujours les départements ruraux. Un problème qui n'est pas nouveau, comme l'attestait déjà ce témoignage, en 1963, d'un médecin sur les routes d'une zone rurale. 

Au volant de sa voiture, ce médecin de campagne expliquait faire « en moyenne 100 kilomètres par jour pour couvrir l'ensemble des demandes des patients de la région ». Etant le seul praticien de la zone, il se sentait tenu de répondre à tous les appels, selon lui toujours des demandes justifiés.

Rédaction Ina le 04/02/2021 à 16:18. Dernière mise à jour le 04/02/2021 à 16:21.
Economie et société