Le 2 décembre, c'est la journée internationale pour l'abolition de l'esclavage. Le 27 avril 1848, l'esclavage était aboli dans toutes les colonies françaises. Grâce à l'action de l'homme politique Victor Schoelcher et de ses amis, le dernier navire participant à une expédition négrière partira en 1849.

Au milieu du 17ème siècle, plusieurs îles dont la Martinique, la Guadeloupe ou encore Saint-Domingue commencent par être occupées par les français. En 1674, influencé par Madame de Maintenon qui a vécu en Martinique, Louis XIV incite les colons à développer la culture de la canne à sucre, beaucoup plus rentable que le tabac. Ayant besoin de main d'oeuvre, la France va alors se retrouver au milieu d'un "commerce" triangulaire avec les Antilles et l'Afrique. Petit à petit, des africains vont venir remplacer les travailleurs européens...

En mars 1685, le ministre Colbert prépare le code noir qui est promulgué par Louis XIV. Il réglemente ainsi le sort des esclaves noirs dans les colonies françaises.

Le 18ème siècle est l'apogée de la traite en France mais aussi un siècle de contestation. Au siècle des lumières, des philosophes tels que Montesquieu ou Voltaire dressaient une critique violente de l'esclavage et de la traite. C'est ainsi qu'en 1788, la Société des Amis des Noirs est créée. Grâce à cette dernière, le 4 février 1794, l'esclavage est aboli dans les colonies. Cependant, il continuera dans des colonies telles que l'île de la Réunion et l'île Maurice car moins peuplées. Et au début du 19ème siècle, le Premier consul Bonaparte ne va pas arranger la situation. Poussé par son épouse Joséphine de Beauharnais, d'origine martiniquaise, Bonaparte rétablit l'esclavage et la traite en mai 1802. 

En 1848, suite aux journées révolutionnaires, le roi Louis-Philippe abdique et un gouvernement provisoire se forme. En mars, Victor Schoelcher est nommé "sous-secrétaire d'Etat chargé spécialement des colonies et des mesures relatives à l'abolition de l'esclavage". C'est l'homme qui va tout changer.

Il contribue à faire adopter le décret sur l'abolition de l'esclavage dans les colonies. Le 27 avril 1848, l'esclavage est définitivement aboli en France. En 2001, la traite négrière sera reconnue comme un crime contre l'humanité.

Rédaction Ina le 25/04/2018 à 10:59. Dernière mise à jour le 28/11/2018 à 10:42.
Histoire et conflits