Le 15 janvier 1969, deux Soyouz soviétiques, Soyouz 4 et 5, réalisent l'exploit de s'amarrer et de transférer un équipage d'un vaisseau à l'autre. Une première dans l'histoire spatiale. Retour sur cette prouesse technique.

Le 14 janvier 1969, le programme spatial de l'Union soviétique le Soyouz 4 en orbite, le lendemain le Soyouz 5 le rejoint. Les deux vaisseaux vont parvenir à s'amarrer l'un à l'autre. A bord du Soyouz 4, le colonel Vladimir Shatalov, dans le Soyouz 5, Aleksei Yeliseyev et Yevgeny Khrunov.

A ce premier amarrage réussi ce 15 janvier 1969, s'ajoute un second exploit, le transfert de l'équipage. Tout se passe sans encombres dans une relative décontraction.

En juin 1969, à l'occasion du salon du Bourget, Léon Zitrone rencontre et interroge les cosmonautes soviétiques, héros de cet exploit spatial.

Sur des images d'archives, Vladimir Shatalov, raconte son entraînement "réalisé des milliers de fois". Il plaisante sur le fait que sa capsule était plus grande que celle des Américains.

De nombreuses images nous montrent l'intérieur des Soyouz. Des scènes nous présentent les trois cosmonautes en plein repas, Aleksei Yeliseyev revêtant son scaphandre. A l'entraînement, les cosmonautes flottant dans la carlingue d'un avion en apesanteur. Le reportage montre le passage d'un vaisseau à l'autre et les cosmonautes se retrouvant dans le vaisseau. La distribution du courrier à bord et la descente de Soyouz 4 sur Terre.

Pour aller plus loin

Les cosmonautes de Soyouz IV et V au Kremlin, le 28 janvier 1969 (vidéo)

soyouz620
Rédaction Ina le 14/01/2019 à 14:44. Dernière mise à jour le 14/01/2019 à 14:48.
Sciences et techniques