Le faire et l'entendre ; 5 : Le solfège des objets sonores - Audio Ina.fr

Le faire et l'entendre ; 5 : Le solfège des objets sonores

Publicité

Le faire et l'entendre ; 5 : Le solfège des objets sonores

Les chemins de la musique

audio 11 déc. 1998 304 vues 27min 16s

Cette cinquième émission sur le thème "le faire et l'entendre" présentée par Jean-Yves BOSSEUR est consacrée au "Solfège de l'objet sonore" de Pierre SCHAEFFER, à l'occasion de sa réédition. Elle se compose d'interviews avec Guy REIBEL, Alain SAVOURET et Philippe MION, d'extraits du "Solfège de l'objet sonore" (réédition 1998 de l'Ina GRM) entrecoupées d'extraits musicaux ("Arkheion, les voix de Pierre SCHAEFFER" de Christian ZANESI, "Octandre" d'Edgar VARESE, "La complainte du Bossué" d'Alain SAVOURET, "L'instant mobile" de Bernard PARMEGIANI, "Composition instantanée du jour" par Alain SAVOURET et ses étudiants le 19 juin 1998). Les extraits du "Solfège de l'objet sonore" consistent en la présentation et le commentaire d'extraits musicaux par Pierre SCHAEFFER en 1966.Guy REIBEL évoque ce qui demeure du "Solfège de l'objet sonore" : l'idée de la morphologie des sons (le couple forme-matière, le grain, l'allure du son...). Il parle de l'utilité de la réédition de ce solfège, "fondamental" et "général" selon lui, car fondé sur la perception et l'écoute réduite. Enfin, il revient sur ses recherches sur le son, notamment sur la hauteur, avec Henri CHIARRUCCI rue de l'Université et au centre Bourdan.Alain SAVOURET se penche sur sa redécouverte du "Solfège" à l'occasion de son enseignement dans la classe d'"Improvisation générative" au CNSM de Paris. Il le perçoit comme un appui analytique pour les élèves interprètes, un "solfège de l'entendre" qui leur permet de fabriquer de la musique. Dans son cours, il s'appuie sur les notions d'attaque, de corps et de chute, et sur les morphologies (critères de masse), qui permettent aux élèves de redécouvrir leur instrument.Philippe MION revient sur l'héritage du "Solfège de l'objet sonore", notamment sur le concept d'"objet sonore" de SCHAEFFER. Il évoque la nécessité, dans la formation des étudiants interprètes au CNSM de Paris, d'border certaines de ses notions pour leur oreille.

Émission

Les chemins de la musique

Générique

interprète

Pierre Schaeffer

participant

Guy Reibel
Philippe Mion
Alain Savouret

AdBlock activé!