Polémique autour du film "Toute une vie" à Cannes hors compétition - Vidéo Ina.fr

Polémique autour du film "Toute une vie" à Cannes hors compétition

Publicité

Polémique autour du film "Toute une vie" à Cannes hors compétition

COULEURS DU FESTIVAL DE CANNES

video 20 mai 1974 3134 vues 04min 57s

Suite à la projection du film de Claude LELOUCH "Toute une vie" à Cannes hors compétition où les siffleurs ont été nombreux, conférence de presse de Claude LELOUCH . Le réalisateur explique qu'il a fait un film où il développe la phrase du début "tous les hommes sont sincères mais changent constamment de sincérité". Notre monde est coupé en deux, le film est un va et vient permanent entre les deux extrêmes. Sur la croisette Charles GERARD raconte qu'il est sorti pendant la projection car il devenait violent, Charles DENNER n'était pas là. Extrait de la conférence de presse, il s'énerve reprochant aux critiques d'avoir sifflé tout le temps sans même entendre ce que disaient les personnages. Marthe KELLER, sur la croisette aux côtés d'André DUSSOLIER, Charles GERARD, Charles DENNER et Claude LELOUCH dit qu'ils ont été traités de "cons". LELOUCH explique "je ne suis pas surpris, je connais bien Cannes, les clans ne changent jamais. C'est l'intérêt de Cannes ce côté arbitraire. Tous les gens qui viennent à Cannes sont forcément masos. Il n'y a pas un seul gentleman sur la croisette, on vient pour insulter ou pour vendre sa salade."

Émission

COULEURS DU FESTIVAL DE CANNES

Production

producteur ou co-producteur

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

réalisateur

Arlette François

participant

Claude Lelouch
Marthe Keller
Charles Gérard
Charles Denner
André Dussollier

dvd
cd
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!