Conférence de presse du général de Gaulle - Vidéo Ina.fr

Conférence de presse du général de Gaulle

Publicité

Conférence de presse du général de Gaulle

video 25 mars 1959 11421 vues 53min 24s

Conférence de presse à l'Elysée du 25 mars 1959 : le général DE GAULLE aborde les thèmes suivants :- La crise de Berlin mettant aux prises l'URSS et les Occidentaux (Etats-Unis, Grande-Bretagne, France)"...Aussi, tenons-nous d'abord pour nécessaire que l'Amérique, l'Angleterre et la France n'acceptent pas que qui que ce soit fasse obstacle aux allées et venues de leurs troupes de Berlin. En vertu de la victoire, ainsi que des arrangements conclus naguère avec la Russie soviétique, les trois puissances ont le droit de passage. Si certains s'y opposaient, ceux-là et tous autres qui viendraient à les soutenir, commettraient un acte hostile à l'égard des Occidentaux et seraient donc responsables des chocs qui pourraient s'ensuivre...""... La réunification des deux fractions en une seule Allemagne, qui serait entièrement libre, nous paraît être le destin normal du peuple allemand, pourvu que celui-ci ne remette pas en cause ses actuelles frontières, à l'ouest, à l'est, au nord et au sud et qu'il tende à s'intégrer un jour dans une organisation contractuelle de toute l'Europe pour la coopération, la liberté et la paix..."- Les événements en Algérie."... Je crois et je dis que le destin de l'Algérie dépend d'une oeuvre de longue haleine, celle de toute une génération, menée dans des conditions et dans un esprit absolument nouveaux et visant à faire en sorte que l'Algérie se révèle à elle-même et s'ouvre au monde tel qu'il est. Je crois et je dis qu'une telle oeuvre est inimaginable sans la présence et l'action de la France. Je crois et je dis que la France a pris ses résolutions, qu'elle suit maintenant un plan net et ferme et que, tout en s'efforçant d'aboutir au plus tôt à la pacification, elle travaille à la transformation où l'Algérie trouvera sa nouvelle personnalité...""... A mesure que cette Algérie-là prendra sa figure et son âme, son destin politique apparaîtra dans l'esprit et dans les suffrages de ses enfants. Je suis sûr que, ce destin, les Algériens veulent et voudront qu'il soit lié à celui de la France et que celle-ci le veut et le voudra aussi, parce que cela est conforme à la simple nature des choses, au bon sens et au sentiment..."- Les résultats des récentes élections municipales.- La situation de la flotte française au sein de l'ONU."... Aujourd'hui j'observe simplement que la zone d'action éventuelle de l'OTAN ne s'étend pas au sud de la Méditerranée. Le Moyen-Orient, l'Afrique du Nord, l'Afrique Noire, Madagascar, la Mer Rouge etc,... n'en font pas partie. Qui peut contester que la France puisse se trouver, éventuellement, dans l'obligation d'agir dans ces différentes contrées ? Il lui faudrait donc le faire indépendamment de l'OTAN. Mais comment le ferait-elle si elle ne disposait pas de sa flotte ? Comment mènerait-elle, sans sa flotte, quelque action que ce soit dans les régions que je viens d'indiquer ?..."- La coopération Franco-Marocaine.Il remercie l'assemblée de journalistes, se lève et prend congé.

Production

producteur ou co-producteur

RADIODIFFUSION TELEVISION FRANCAISE

Générique

journaliste

Jacques Sallebert

participant

Charles de Gaulle

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies