Partager
Ajouter Acheter
07 juin 1999 76147 vues 01h 44min 31s

ARLETTE CHABOT et ALAIN DUHAMEL présentent cette émission spéciale consacrée aux prochaines élections européennes qui auront lieu le dimanche 13 juin 1999, au cours de laquelle les invités expliqueront les enjeux de ce scrutin et les différences qu... + de détails

ARLETTE CHABOT et ALAIN DUHAMEL présentent cette émission spéciale consacrée aux prochaines élections européennes qui auront lieu le dimanche 13 juin 1999, au cours de laquelle les invités expliqueront les enjeux de ce scrutin et les différences qui séparent les différentes listes. - Présentation par ALAIN DUHAMEL des invités en plateau, par ordre alphabétique : FRANCOIS BAYROU, UDF, FRANCOIS HOLLANDE, PS-PRG-MDC "Construisons notre Europe", ROBERT HUE, PC liste "Bouge l'Europe" et NICOLAS SARKOZY, RPR-DL liste "l'Europe pour la France". - ARLETTE CHABOT présente ses invités en duplex : CHARLES PASQUA, liste commune avec Philippe de Villiers à Lille, JEAN-MARIE LE PEN, Tête de liste FN et BRUNO MEGRET. Elle cite les invités qui rejoindront l'émission, ARLETTE LAGUILLER encore en meeting pour la liste d'union LO-LCR avec Alain Krivine. - Après la projection d'un sondage sur l'Europe auprès des Français, Alain Duhamel lance le premier débat débat sur la question "POURQUOI VOTER, POURQUOI L'EUROPE". - Tiré au sort, ROBERT HUE, PC, liste "Bouge l'Europe" répond en premier et parle des questions qui lui sont posées lors de ses meetings "A quoi va servir l'Europe, pour les problèmes d'emploi est-ce que ça va amener quelque chose"... - NICOLAS SARKOZY "L'un des choix de cette campagne c'est pas de savoir s'il faut l'Europe ou pas. L'Europe c'est une réalité, elle existe, elle est peut-être méconnue... Maastricht a été voté par les Français...Réalité". - FRANCOIS HOLLANDE, PS-PRG-MDC "Construisons notre Europe" : "L'Europe existe... elle a permis d'obtenir la paix lorsqu'il y a eu deux guerre mondiales qui ont complètement opposé les Européens entre eux....(...). Il précise le rôle joué par le PS dans le développement de l'Europe (...)". - FRANCOIS BAYROU, Nouvelle UDF "Avec l'Europe prenons une France d'avance" : "Dans le reportage, les Français ont dit "On n'y comprend rien", "On voudrait aimer l'Europe mais on ne sait pas ce qu'elle apporte". Le vrai enjeu serait qu'on puisse répondre à ces deux interrogations. (...) Je pense qu'il faut qu'on change l'Europe...". - CHARLES PASQUA "Rassemblement pour la France et l'indépendance de l'Europe" regrette qu'il "n'y ait pas eu suffisamment de pédagogie...Il faudrait expliquer aux Français quels sont les différents types de l'Europe vers lesquels on peut s'orienter". (...). - AC lance le débat sur "LES DIFFERENCES EUROPEENNES". - AD lance le débat sur "QUELLES DIFFERENCES DANS LES SOLUTIONS PROPOSEES PAR LES UNS ET LES AUTRES". CHARLES PASQUA répond sur ce qui différencie de l'héritage gaulliste. - AD demande la différence de JEAN-MARIE LE PEN en duplex. . - JEAN-MARIE LE PEN, FN "Pour une Europe des Nations" râlant sur les 33 minutes monopolisées par les autres invités et parlant de "l'euroscepticisme" des gens interrogés. "Je n'ai jamais vu aucun des intervenants de ce soir au Parlement Européen et je suis certain qu'aucun d'entre eux ne siègera".(...) "La France est dissoute dans un ensemble européen qui évolue vers une europe fédéraliste (...). - Duplex ARLETTE LAGUILLER, LO-LCR se dit amusée de voir des "gens qui depuis 25 ans ont participé à divers gouvernements, qui Europe ou pas, n'ont rien fait contre le chômage, la misère.... Cela ne marche pas (...)". - Débat sur l'EUROPE SOCIALE : - Après images du Sommet des 15 : carton-animation sondage sur les Priorités : 52% : lutte contre la précarité. (Débat). - Intervention en duplex de BRUNO MEGRET, Mouvement national "Européens d'accord, Français d'abord" répondant sur l'Europe sociale et faisant part de sa différence par rapport aux listes représentées sur le plateau "Je veux l'abrogation du Traité d'Amsterdam et du Traité de Maastricht, le rétablissement de la souveraineté de la France... (...). - AC : question "Est-ce que l'Europe peut aider à créer des emplois ?". - AC lance le sujet sur le CONFLIT DU KOSOVO. - Après diffusion des images de l'exode des Albanais du Kosovo, les camps de réfugiés AD lance le débat "Qu'est-ce qu'on peut faire avec l'Europe pour que cela ne se reproduise pas ?". - NICOLAS SARKOZY donne raison au Pdt de la République d'avoir engagé la France dans une politique de fermeté (...)". - ROBERT HUE rappelle qu'il a dès le début condamné les frappes. "La défaite de Milosévic et de sa politique, c'est bien... Tirer aujourd'huii les leçons. On aurait pu éviter cette guerre (...)". - FRANCOIS BAYROU "Première fois qu'un conflit a été mené non ps pour servir des interêts mais le droit des hommes... L'Europe n'a pas su détecter et gérer ce conflit... Déséquilibre entre puissance américaine et les faiblesses européennes... En tirer les leçons...". - BRUNO MEGRET (...) "Axe de l'Europe des Nations, c'est le respect de la souveraineté des Nations...(...) Libre coopération entre les Etats". - FRANCOIS HOLLANDE : "Pour tirer les leçons du Kosovo essayons d'être justes avec l'Europe. Elle s'est affirmée politiquement avec le conflit du Kosovo. Elle a essayé de trouver dans un premier temps une issue diplomatique (...) C'est l'Europe qui a joué son rôle...". - AC : Dernière question à chacun : "Est-ce que vous irez siéger à Strasbourg ?" : - JEAN-MARIE LE PEN "Je siège depuis 15 ans à Strasbourg, suis la seule tête de liste qui siège au Parlement Européen". Il parle de l'horreur ressentie devant cette guerre faite par les 19 pays les plus puissants et riches du monde à un petit pays de 12 millions d'habitants écrasés sous les bombes depuis deux mois et demi...". - BRUNO MEGRET : "J'aurai les cinq pour cent et plus et j'irai siéger pour défendre les interêts de la France...". - ARLETTE LAGUILLER : "Effectivement nous y siégerons avec nos camarades parce que nous allons avoir des élus nous irons pour défendre les mêmes objectifs... en finir avec le chômage..." (...). - ROBERT HUE "Oui : quand j'ai un mandat supplémentaire, j'en abandonne un, je le ferai cette fois-ci... " (...) - NICOLAS SARKOZY "Naturellement... J'irai à Strasbourg pour expliquer aux Français qu'il faut à la fois la France et l'Europe... " (...). - FRANCOIS HOLLANDE "J'irai siéger et j'espère que nous serons nombreux parmi les socialistes à le faire... L'enjeu c'est d'arriver en tête dans ce scrutin... (...) J'irai siéger pour qu'il y ait une majorité à Strabourg pour faire avancer nos idées... (...)". - FRANCOIS BAYROU : "J'irai siéger parce que je crois qu'il faut ouvrir un nouveau chapitre de l'Europe... Moyen de changer le visage de l'opposition en France...". (...).

  • Production
  • producteur ou co-producteur
    Antenne 2