COUR DES COMPTES GRAVELINES - Vidéo Ina.fr

COUR DES COMPTES GRAVELINES

20 janv. 1999 02min 29s 885 vues

Publicité

COUR DES COMPTES GRAVELINES

JA2 20H

20 janv. 1999 885 vues 02min 29s

La commune de GRAVELINES a fait preuve de laxisme dans l'emploi des deniers publics. En dépit de l'abondance de ses ressources fiscales, cette ville du Nord, qui compte un peu plus de 13 000 habitants, a eu massivement recours à l'emprunt, selon le rapport de la COUR DES COMPTES. Faisant partie de la communauté urbaine de DUNKERQUE, la ville a disposé en 1997 d'un budget de 338 millions de francs (5 millions d'euros) qui se situait à un niveau comparable à celui de LENS (35 000 habitants) ou de CAMBRAI (34 000 habitants). - DP INTR salon gigantesque de la mairie de GRAVELINES, où quelques membres de l'équipe municipales, autour d'une petite tables, s'occupent des dossiers en cours - DP des conseillers municipaux ou adjoints au maire réunis, GP sur les dossiers amassés sur la table, PM de la tablée. - ITW FAUCON, adjoint au maire, chargé du sport : "la ville a grandi très très vite sans s'occuper des lois..." - DP d'illustration de la ville : rue avec circulation, PE mairie (?) - PANO paysage vers centrale nucléaire - DP SPORTICA, centre de loisirs sportifs construit par l'ancienne municipalité, au prix de somptueux investissements (220 millions de francs - 33,5 millions d'euros) ; PANO sur le centre, DP INTR (piscine, terrain de tennis, terrain de basket où des jeunes jouent au badminton). - L'ancien maire de GRAVELINES (1947-1995), Albert DENVERS, devant un meuble, dont il referme une vitrine, puis ITW Albert DENVERS : "Si c'était à refaire, je le referrais !" - PM cygne sur l'eau - PANO terrain vague et bord de rivière (où il fut prévu, à une époque, d'installer un terrain de golf - 33 millions de francs d'étude - 5 millions d'euros environ). - INTR SPORTICA, jeunes enfants, jouant au badminton - GP enseigne SPORTICA - PL PE canal avoisinant. - DP statue d'un taureau trônant sur l'une des places de la ville (un million de francs - 153 000 euros), alors que la ville (COM OFF) est durement touché par le chômage. - ITW d'un jeune homme, réagissant sur cette statue : "C'est cher. Et nous, on est obligé de gratter les blés pour 2500 francs !..." - Mairie de GRAVELINES, INTR : PM conseillers municipaux quittant le salon et marchant dans un couloir décoré de plantes vertes.

Émission

JA2 20H

Production

producteur ou co-producteur

France 2

Générique

journaliste

Arnaud Ardoin

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies