Partager
Ajouter Acheter
10 juin 1997 142 vues 02min 10s

Une délégation des Africains sans papiers qui avaient occupé l'église Saint Bernard en août 1996 a été reçue cet après midi à l'Hôtel MATIGNON, au terme d'une marche de symbolique (la "marche de l'espoir") de 8 jours, qui a débuté à Angoulême. Ils so... + de détails

Une délégation des Africains sans papiers qui avaient occupé l'église Saint Bernard en août 1996 a été reçue cet après midi à l'Hôtel MATIGNON, au terme d'une marche de symbolique (la "marche de l'espoir") de 8 jours, qui a débuté à Angoulême. Ils sont sortis rassurés de leur entretien avec des conseillers du Premier Ministre où ils se sont vus préciser que leur situation allait être régularisée, dans des conditions bien précises, dans l'attente de l'abrogation des lois Pasqua DEBRE sur l'immigration. Aussi, de nouveaux critères de régulation, fixés par la Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme, devraient être mis en place. - Délégation de représentants des sans papiers, avec un enfant, entrant dans la cour de l'Hôtel MATIGNON à pied. - Interview Ababacar DIOP, porte-parole des sans papiers : ils ne savent pas encore avec qui ils ont rendez-vous, ils espèrent voir le Premier Ministre. - La délégation entrant / puis sortant de l'Hôtel MATIGNON. - Interview A. DIOP : ils sont satisfaits de leur rencontre, ils ont obtenus la régularisation des sans papiers qui avaient occupé l'église Saint Bernard en août . - La délégation entourée de personnes de la presse dans la cour de la résidence officielle. - INCRUSTATIONS présentant les critères de régularisation définis en septembre 1996 par la Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme. - Plans brefs de la manifestation (une marche dans Paris) qui a fait suite à l'entretien.

  • Emission
  • JA2 20H
  • Production
  • producteur ou co-producteur
    France 2

mots clés

manifestation