Partager
Ajouter Acheter
05 mai 1988 3956 vues 09min 54s

Arrivée sur l'aéroport militaire de Villacoublay des trois derniers otages français retenus au Liban depuis plus de 3 ans : Marcel CARTON, Marcel FONTAINE, JEAN-PAUL KAUFFMANN. Les 3 otages descendant d'avion, serrant la main de CHIRAC (cf 1er sujet ... + de détails

Arrivée sur l'aéroport militaire de Villacoublay des trois derniers otages français retenus au Liban depuis plus de 3 ans : Marcel CARTON, Marcel FONTAINE, JEAN-PAUL KAUFFMANN. Les 3 otages descendant d'avion, serrant la main de CHIRAC (cf 1er sujet du journal). - JEAN-PAUL KAUFFMANN hésitant, ne reconnaissant pas sa famille, son fils ALEXANDRE se jette dans ses bras, embrassades. Joëlle KAUFFMANN, la mère de JEAN-PAUL KAUFFMANN consolant ALEXANDRE. - interview de KAUFFMANN, à ses côtés CARTON et FONTAINE : "C'est un jour formidable, assombri par l'absence de Michel SEURAT. J'ai un peu honte d'être là. On l'a vu lutter avec désespoir et noblesse. Il s'est vu mourir, il a voulu vivre. Ma pensée va à Mary et à ses deux filles. Michel au début prenait la situation avec philosophie. Il disait qu'il était prêt à attendre 3 ans pour être libéré, je lui répondais : "C'est pas possible". On l'a vu la dernière fois le 28 décembre. Il a été transféré à côté, on l'entendait tousser effroyablement. On était tous les quatre ensembles. Il savait qu'il allait mourir. Il aurait pu mourir auprès des siens. Il est mort seul". - Suite de l'interview sur les conditions de détention des otages : "On a été enchaînés a partir du moment où les Américains ont attaqué, où ils se sont approchés des côtes Libanaises. On nous a aussi supprimé la radio. On s'y habitue, on ne revient pas des camps de la mort. On n'a pas vécu, on a survécu" conclut KAUFFMANN en s'écartant.

  • Emission
  • JA2 20H
  • Production
  • producteur ou co-producteur
    Antenne 2

mots clés

groupe armé