Partager
Ajouter Acheter
26 nov. 1987 4986 vues 09min 53s

REPORTAGE SUR LES CRS. - RD du 4 décembre 1986 : place des Invalides, les CRS attendent dans les cars. Ordre de descendre pour affronter les étudiants qui contestent la Loi DEVAQUET : images de la manifestation Un CRS dans un car : on a un peu p... + de détails

REPORTAGE SUR LES CRS. - RD du 4 décembre 1986 : place des Invalides, les CRS attendent dans les cars. Ordre de descendre pour affronter les étudiants qui contestent la Loi DEVAQUET : images de la manifestation Un CRS dans un car : on a un peu peur, il faut obéir. La manifestation se poursuit la nuit et François RIGAL perd son oeil victime d'une grenade lancée à tir tendu. - RD 5/12/1986 : voltigeurs dans le Quartier Latin. Ils vont frapper à mort MALEK OUSSEKINE. - Commentaires d'un CRS, un an plus tard : "malade comme il (M OUSSEKINE) était, il aurait pu rester chez lui". - A Lagny sur Marne, la 4ème compagnie de CRS s'entraîne : tir, [gros plan] de la grenade non toxique de gaz lacrymogène. Interview: quand on lance les fusées grenades c'est sur ordre du commandant ; les tirs tendus sont interdits. Les CRS, gardes mobiles et autres forces de police ont les mêmes armes, mais seuls les CRS ont mauvaise réputation, on les rend responsables de toutes les bavures. - Suite des manoeuvres. - Interview de CRS sur l'attente dans les cars : le plus dur c'est d'attendre comme l'année dernière 3 heures devant les manifestants. / attendre 3 heures dans un car n'est pas important, le pire est d'être 3 heures face aux manifestants. - La compagnie boit et joue au flipper. - Entraînement des appelés dont le responsable mâchant son chewing-gum explique qu'il était en stage lors des événements de déc 1986. - Interview de jeunes recrues : j'ai la vocation de CRS / un ex étudiant : j'ai un peu manifesté à Nancy, je veux être dans la police/ autre ex étudiant : pas intéressé par les manifs, j'étais du côté de la police. - En famille, un CRS : lorsque l'ordre de charge est donné on agit dans un cadre légal, peu importe qui est en face. Ses enfants : c'était pas des CRS pour Malik/ on a fait la grève. Le père CRS : ma fille a SUBI la grève de ses professeurs. La fille : on a participé à la contestation. Le fils déguisé en CRS : je veux être CRS, ça se voit pas ?

  • Emission
  • Edition spéciale
  • Production
  • producteur ou co-producteur
    Antenne 2