Partager
Ajouter Acheter
14 déc. 2004 984 vues 02min 04s

La chaîne de télévision du Hezbollah chiite libanais, Al Manar, a été interdite en France par le Conseil d'Etat. Eutelsat, une société de droit français et principal moyen de diffusion d'Al-Manar dans les pays de la communauté européenne, a été sommé... + de détails

La chaîne de télévision du Hezbollah chiite libanais, Al Manar, a été interdite en France par le Conseil d'Etat. Eutelsat, une société de droit français et principal moyen de diffusion d'Al-Manar dans les pays de la communauté européenne, a été sommée de stopper sa diffusion. Pour ce faire, Eutelsat a demandé au consortium Arabsat (Arab Satellite Communication Organization) de supprimer Al-Manar, qui fait partie d'un bouquet de 9 chaînes arabes envoyées depuis Tunis. Si Arabsat n'obtempère pas, il faudra 12 heures à Eutelsat pour dégrader son signal. En coupant Al-Manar, Eutelsat est obligé d'arrêter la diffusion des 8 autres chaînes arabes distribuées par son satellite. Al-Manar continuera d'êtra reçue en Europe par l'intermédiaire de 3 autres satellites non français. Reportage illustré d'images des locaux et de la régie d'Eutelsat, d'extraits de programmes de la chaîne Al Manar et des locaux du CSA. Emmanuel PIWNICA, avocat, intervient sur l'incapacité technique d'intervention d'Eutelsat et, Pierre LELLOUCHE, député et conseiller UMP de Paris, s'exprime sur le problème de l'innondation de programmes racistes et sur le besoin de surveillance et de brouillage à l'échelle européenne.

  • Emission
  • 12 14. Edition nationale
  • Production
  • producteur ou co-producteur
    France 3