Abderrezak Besseghir : non-lieu - Vidéo Ina.fr

Abderrezak Besseghir : non-lieu

Publicité

Abderrezak Besseghir : non-lieu

19 20

19 20 Edition nationale

video 22 mai 2003 1454 vues 04min 06s

Reportage. Abderrezak Besseghir, le bagagiste de Roissy injustement accusé de terrorisme fin 2002, a bénéficié aujourd'hui pour ces faits d'un non-lieu. Abderrezak Besseghir sort aujourd'hui un livre ("Bagagiste à Roissy, présumé terroriste" - éditions Michel Lafon) où il raconte comment il est devenu en quelques jours un "suppôt de Ben Laden". Alternance du commentaire sur des images factuelles, d'archives et des interviews d'Yves BOT, Procureur de la république de Paris et de Jean BALAN, avocat de Marcel Le Hir.[Source : documentation France 3] Abderrezak Besseghir , le bagagiste de Roissy injustement accusé de terrorisme fin 2002, a bénéficié aujourd'hui pour ces faits d'un non-lieu. Abderrezak Besseghir , victime en fait d'un complot familial ourdi par son ancienne belle-famille, les Bechiri, avait été écroué une dizaine de jours avant d'être libéré. YVES BOT "l'interpellation de monsieur Besseghir se fait à la fin de l'année 2002, dans les période de fin d'années où tout le monde, police, justice, est dans une période d'alerte maximale, chacun craint des attentats terroristes" Il a fait la une des journaux. mais pour le juge anti terroriste Gilbert Thiel il fait un coupable trop idéal, et oriente sont enquête vers la thèse de la machination. Ce qui mème les enquêteurs à la belle famille de Besseghir. Elle le soupçonne d'avoir tué sa femme. La presse ne l'a pas épargné. Pour Francis Vuillemin "l'empressement des médias à braquer leur projeteur su Besseghir n'a fait que suivre le même mouvement que celui de la justice qui elle aussi, je parle des juges anti terroristes, se sont emparés immédiatement de l'affaire. Comment pouvaient ils faire autrement." JEAN BALAN "elle (la presse) fait souvent des excè, elle les corrige.... cette affaire là ne pouvait pas être présentée autrement. Au cours de l'enquête, France 3 et l'express ont évoqué la présence d'une malette de produit chimique dans le vestiaire du bagagiste. Cette malette n'existait pas. Il existait une photo de malette glissée par les comploteurs présumés dans la voiture Besseghir. M. Besseghir sort aujourd'hui un livre ("Bagagiste à Roissy, présumé terroriste" - éditions Michel Lafon) où il raconte comment il est devenu en quelques jours un "suppôt de Ben Laden".

Émission

19 20 Edition nationale

Production

producteur ou co-producteur

France 3

Générique

journaliste

Edouard Da Costa

journaliste reporter d'images

Claude Pfaffmann

monteur

Sophie Lacombe

participant

Yves Bot

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!