Partager
Ajouter Acheter
10 avril 2002 515 vues 02min 15s

[Source : documentation France 3] La cour d'assises des mineurs du Rhône, qui rejuge en appel Patrick Dils, s'est à nouveau penchée, ce matin, sur l'heure de la mort des deux garçonnets de 8 ans, avec l'audition, en l'absence des mères des vi... + de détails

[Source : documentation France 3] La cour d'assises des mineurs du Rhône, qui rejuge en appel Patrick Dils, s'est à nouveau penchée, ce matin, sur l'heure de la mort des deux garçonnets de 8 ans, avec l'audition, en l'absence des mères des victimes, des deux légistes ayant examiné les corps. C'est le long de la voie ferrée de Montigny les Metz qu'avaient été découvert les corps de Cyril et Alexandre. A quel heure à eu lieu ce meurtre? Entre 17h30 et 19h00 a révélé l'autopsie. Patrick Dils a un alibi pour 17h30, à 19h il n'en a plus. SONORE MAITRE BERTRAND BECKER : "le dernier témoignage dit que les enfants riaient fort. Ils ne se cachaient pas derrière un fourré. Ils parlaient, ils jouaient, ils s'amusaient. Et à partir de 17h15, on n'entend plus de tout les enfants, les enfant devaient être chez eux, ils n'y sont pas, la mère s'affole, qu'est ce qui s'est passé entre 17h15 et 19h?" Mais l'accusation et les parties civiles s'appuient sur un autre témoignage, celui d'Isabelle Deschang qui de sa fenêtre avait entendu un hurlement d'enfant, peu avant 19h. C'est son témoignage, confronté à l'emploi du temps de Patrick Dils, qui avait orienté les soupçons des enquêteurs sur lui. SONORE PATRICE BUISSON : "Mme Deschang a un témoignage qui ne peut pas être mis en doute : c'est certain qu'elle a entendu des cris, des cris qui l'on suffisamment alerté pour qu'elle aille voir son ami, pour qu'elle descende aider la mère qui est en train de rechercher ses enfants parce que c'était un cris qui l'a bouleversé." Pressée des questions par les enquêteurs qui s'appuyaient sur le témoignage d'Isabelle Deschang, Patrick Dils avait finit par avouer avec beaucoup de détails le double meurtre avant de se rétracter. Dils semble moins à l'aise qu'au premier jour du procès. Ensuite il va devoir s'expliquer sur ls raisons de ses aveux

  • Emission
  • 12 14. Edition nationale
  • Production
  • producteur ou co-producteur
    France 3