Cet été, si vous optiez pour des vacances insolites? Ina.fr vous emmène à la rencontre de la France mystérieuse et de ses légendes. Cette semaine: promenade étrange à Paris, la capitale du mystère.

Paris est un haut lieu du tourisme mondial. Ses monuments, ses quartiers, ses musées font rêver des millions de visiteurs. La Tour Eiffel, l’Arc de Triomphe n’ont plus de secrets pour vous ? Vous en avez assez des quartiers ultra-fréquentés ? Que diriez-vous d’une balade insolite hors des sentiers battus de la capitale.

Le fantôme de l’Opéra

Ne quittons pas l’Opéra Garnier pour descendre dans ses sous-sols, sur les traces du fantôme des lieux tout droit sorti de l’imagination de Gaston Leroux.

Il revient, le fantôme de l’Opéra, 1980

Dans le roman, le spectre vit près d’un lac souterrain alimenté par une rivière qui serpente sous les pas des danseurs. Existe-t-il vraiment ? Mythe ou réalité ?

Lac sous l’Opéra, 1993

Une illusion ce fantôme ? En êtes-vous bien sûr ?

L'opéra de Paris joue le mystère, 2013

Paris, ville souterraine

La ville se découvre aussi sous terre. 250 kilomètres de galeries courent sous la capitale : carrières, égouts, métro, et énigmatiques catacombes.

Énigmes de la science, 1996

On vit et on travaille sous nos pas.

Les dessous de Paris, 2009

Dans les années 80, il est très tendance d’emprunter une bouche d’égout pour se rendre dans les catacombes. Durant cette excursion du samedi soir, on peut admirer toutes sortes d’endroits insolites. Des ossements bien-sûr, mais aussi, une plage de sable blanc, des bunkers de la dernière guerre et même une discothèque au nom codé Salle Z. Plongée dans l’obscurité des sous-sols parisiens.

Les catacombes, 1984

Les passages couverts

Si vous êtes nostalgique de l’ambiance surannée du XIXème siècle ou du Paris de Balzac, rien de mieux qu’une balade dans les passages couverts parisiens.  S’il en reste encore seize actuellement, ils étaient une cinquantaine à la Belle Epoque. Les élégantes s’y pressaient pour faire leur shopping sans salir leurs souliers avec la boue des rues.

Galerie de la Madeleine, Colbert, Vero-Dodat, Vivienne ou passage Brady, du grand cerf. C’est le parcours idéal pour se dépayser sans aller très loin.

Les passages couverts, 1996

Vous recherchez le calme et la fraîcheur ? Rendez-vous au Père-Lachaise, un havre de paix. Et pour cause, c’est un cimetière… très bien fréquenté.

Tourisme au Père Lachaise, 2001

C’est l’un des sites les visités. Tous les ans, 1,5 millions de curieux s’y pressent pour admirer les tombeaux des célébrités enterrées là : Chopin, Musset, Balzac mais aussi Edith Piaf, Yves Montand et Simone Signoret. Le chanteur des Doors, Jim Morrison, mais aussi le créateur du spiritisme Alan Kardec !

Le Paris ésotérique

La capitale est le berceau de bien des légendes qui remonteraient à la préhistoire. Paris serait construite au croisement de plusieurs réseaux telluriques qui en feraient un lieu hautement cosmique

La France insolite, 1964

Cela expliquerait-il la raison pour laquelle les révoltes du passé ont toutes débutée dans l’actuel 12ème arrondissement ?

La France insolite : les colères de Paris, 1964

Certains quartiers de Paris seraient hantés ou maléfiques. Petit détour par la Montagne Sainte Geneviève où vivait Verlaine. Ressentirez-vous, comme le poète, les « étreintes sournoises » du lieu ?

La France insolite, 1964

Et qu’en est-il de la malédiction qui frappa le pont Saint Louis ?

La France insolite, 1964

Sur les traces du Da Vinci Code

En 1996, pour le 350ème anniversaire de l’Eglise Saint Sulpice, on est bien loin de penser qu’elle attirera, une dizaine d’années plus tard, des milliers de touristes enfiévrés…

350ème anniversaire de Saint Sulpice, 1996

Cette passion pour le sanctuaire parisien est provoquée par un livre. En 2003, Dan Brown écrit un polar ésotérique vendu à plus de 86 millions d’exemplaires : le « Da Vinci Code ».

Dans ce best-seller, Robert Langdon, un symbologiste, tente de dévoiler un secret bien protégé par l’Eglise et par une organisation religieuse, l’ordre de Sion : la paternité du Christ.

Au cours de son enquête, le héros se rend dans plusieurs lieux emblématiques de la capitale française : le musée du Louvre et l’église Saint Sulpice

Ce succès a des effets surprenants. Le paisible lieu de culte est envahit par une horde de curieux persuadés de la véracité des éléments dévoilés dans le roman. En 2004, 20 000 personnes visitent l’église. Les tours opérateurs organisent des tours thématiques sur les lieux décrits dans le roman, c’est le succès.

20 heures : la folie Da Vinci, 2004

Le Paris champêtre

Continuons la visite par les jardins secrets des parisiens. Une balade champêtre derrière les murs de béton : Boulevard Pereire, Place de Clichy ou à Montmartre.

Ce que les touristes ne verront pas, 1976

Montmartre justement, on produit du vin. C’est même la plus grande vigne de Paris où se récoltent Pinot noir et Gamay : le clos Montmartre. Reportage au moment des vendanges en 2002

Vendanges à Montmartre, 2002

Où trouver un bon miel garanti sans pesticides ? Suivez les pas de cet apiculteur des hauteurs… Sur les toits de l’Opéra Garnier, on produit le meilleur miel d’Île de France. 150 000 abeilles s’activent sans se préoccuper de la pollution et des produits phytosanitaires qui déciment leurs cousines des champs. Elles s’activent, les petites butineuses et produisent 100 kilos de miel par ruche.

Les abeilles de l’Opéra de Paris

Pour aller plus loin

Vacances insolites à Rennes-le-château

Vacances insolites au pays des dolmens

Vacances insolites sur les traces de la bête du Gévaudan

Vacances insolites dans les châteaux hantés

Vacances insolites au pays des cathares

Rédaction Ina le 01/08/2013 à 12:20. Dernière mise à jour le 18/07/2018 à 09:08.
Histoire et conflits Economie et société