Aldi Novel Adilang, un jeune indonésien, a dérivé pendant sept semaines dans le Pacifique avant d'être retrouvé par un navire panaméen. Une histoire qui rappelle celle de Tavae Raioaoa, un pêcheur tahitien qui a survécu en mer pendant 118 jours en 2002...

118 jours à la dérive, 1200 kilomètres de parcourus, seul au milieu de l'océan.

Tavae Raioaoa est un miraculé. En 2002, le bateau de ce pêcheur tahitien part à la dérive au beau milieu de l'océan Pacifique pour se retrouver 4 mois plus tard dans les Iles Cook. Quelques mois plus tard, il voyageait à Paris. Un choc démographique qui l'a profondément marqué : "Quand je me suis perdu en mer, j'étais tout seul autour de moi, je n'avais personne". Une situation qui ressemble beaucoup à celle de ce jeune indonésien qui a été retrouvé fin Août près de l'île de Guam. Son rompong - un radeau de pêcheur sans moteur ni rame surmonté d'une cabane - a dérivé au large de l'île de Célèbes en Indonésie. Il a survécu en harponnant des poissons et en buvant de l'eau de mer filtrée par ses vêtements, tout comme Tavae Raioaoa en 2002.

rompong

Un rompong

Les croyances sont fortes en Polynésie. C'est sûrement ce qui a maintenu en vie Tavae Raioaoa : "La première fois que j'ai senti la présence de mes ancêtres, c'était pendant mon sommeil. [...] Ils m'ont dit "Ne dors pas, et fais attention à toi." Le miracle se produit puisque le pêcheur est retrouvé plusieurs mois plus tard par un bateau.

Tavae Raioaoa est décédé en 2010, après une longue maladie.

Rédaction Ina le 25/09/2018 à 10:33.
Economie et société