Dès le 16 juin se tiennent les Grandes Eaux Nocturnes de Versailles. Au rythme de la musique baroque, les promeneurs peuvent admirer les somptueuses fontaines, alimentées par un immense réseau hydraulique...

"L'eau, la musique, le feu d'artifice. A l'époque de Louis XIV, ce sont des choses qui existaient déjà." En 2005, Laurent Brunner, directeur du château de Versailles, expliquait que la seule évolution des "Grandes Eaux Nocturnes" depuis 1666 était l'électrification du réseau hydraulique. Mais la magie des spectacles aquatiques et pyrotechniques restent la même qu'en 1666, date des premières "Grandes Eaux" de Versailles

Durant 8 kilomètres, les visiteurs peuvent admirer les jets d'eau, au nombre de 2000 dans le parc du château de Versailles. Car les fontaines du parc, ce sont près de 500 ans d'histoire.

Dès 1662, le tout premier système hydraulique voit le jour. Une pompe tire l'eau du lac de Clagny et alimente un réservoir de 100 M3. Quelques années plus tard, l'entrepreneur Arnold de Ville a l'idée de pomper l'eau de la Seine. Il présente alors son projet : la machine de Marly. En 1997, dans un reportage de France 2, le journaliste Gérard Dalmaz en expliquait le fonctionnement : "257 pompes témoignaient de l'obsession du roi soleil pour les 2000 jets et fontaines." La machine de Marly permet le fonctionnement du plus grand jet d'eau de tout le royaume de France : le Grand jet de Marly et ses 40 mètres de hauteur. Le roi Louis XIV accordait une grande importance aux fontaines du parc, comptant 6000 effets d'eau.

Afin d'acheminer cette eau à Versailles, le ministre de Louis XIV, Jean-Baptiste Colbert, demande la construction de nombreux aqueducs. Ceux de Louveciennes et de Picardie existent encore aujourd’hui.

marly 620

La machine de Marly

Si les effets de lumière se mêlent aux jets d'eau et à la musique baroque lors des Eaux Nocturnes de Versailles, c'est en partie grâce au travail de l'ombre des fontainiers du parc de Versailles. Sous ce spectacle grandiose, se cache un important système hydraulique. Au fil des années, les pompes et aqueducs ont disparu, laissant place à un labyrinthe souterrain...

Sur France Inter, en 2009, dans l'émission De la lune à la terre, Pierre André Lablaude, architecte en chef des monuments historiques et Jean-Pierre Bianchin, chef fontainier, emmenaient le journaliste Stéphane Cosme dans les profondeurs du parc. Ils expliquaient qu'à l'époque, les fontainiers avaient pour modèle la Villa d'Este, à Tivoli en Italie. Les voyageurs revenus de ce périple se demandent alors comment il est possible d'acheminer de l'eau dans ces jardins, en haut d'une colline. L'idée de faire quelque chose d'encore plus grand à Versailles est dans tous les esprits. En 1662, les premiers travaux hydrauliques commencent avant l'inauguration des premières "Grandes eaux" de Versailles le 17 Août 1666, par Louis XIV.

Dès le 16 juin, tous les samedis soirs d'été, petits et grands peuvent admirer les "Grandes Eaux Nocturnes" du château de Versailles, couronnées par un feu d'artifice tiré depuis le Grand Canal.

Rédaction Ina le 12/06/2018 à 18:18. Dernière mise à jour le 12/06/2018 à 18:56.
Art et Culture