Les bienfaits de la méditation

Redaction Ina le 17/09/2013 à 16:53. Dernière mise à jour le 23/05/2017 à 13:53.
Médecine, Santé

Pour retrouver la sérénité et aborder les périodes de grand stress, pourquoi ne pas vous mettre à la méditation ? C’est le bon moment pour se détendre et lâcher prise. Pas besoin de s'asseoir en position du lotus, ni de rester immobile... Laissez-vous guider.

meditation620

Trouver la paix intérieure

Dans nos sociétés, où tout est basé sur l’efficacité, la rapidité et la réactivité, il est parfois salvateur de retrouver sa paix intérieure.

La méditation a la côte, 2014

Au bureau, la méditation est un bon moyen d’atteindre le bien-être tant espéré.

La méditation au travail,  2011

C’est une pratique ancienne que l’on retrouve dans de nombreuses philosophies ou religions : bouddhisme, hindouisme, taoïsme, yoga, Islam ou Chrétienté etc. Elle permet d’obtenir un apaisement du mental, une vacuité de l’esprit mais aussi de générer des états de conscience modifiés.

Les occidentaux sont nombreux à se lancer dans l’aventure, comme ici, lors d’un séminaire de Maître Sri Sri Ravi Shankar en Inde.

Séminaire de Maître Sri Sri Ravi Shankar, 2006

Dans les années 60, le yogi Maharishi Malesh, celui qu’on appelait, le gourou des Beatles, popularise la pratique de la méditation transcendantale en France. Il l’appelle "la science de l’intelligence créatrice".

La méditation transcendantale, 1977  

En méditant, on devient un témoin, un observateur de ses pensées, émotions et sensations physiques. C'est un processus qui permet de ne plus s'identifier avec son ego et de se rapprocher de sa vraie nature.  

La méditation transcendantale, 1977

Rudolf Otto évoque la méditation et sa relation au Qi (énergie). Il explique un exercice simple de 10 secondes.

Une vie, une oeuvre : Rudolf Otto, la méditation, le spirituel, 1985 (audio)

Méditer pour mieux vivre

La méditation revient en force. Pas besoin de se couper du monde pour méditer. Chacun peut le faire à son rythme, comme bon lui semble. Seul, chez soi ou en groupe. Il s’agit d’acquérir un détachement, une vigilance intérieure et une pleine conscience du moment présent et de ce que nous sommes réellement.

Retour de la méditation, 2010

Les méthodes de méditation sont nombreuses (bouddhiste, Vipassana,  Zazen, transcendantale, tantrique etc.) mais elles convergent toutes vers ces trois points essentiels : la relaxation, l’observation neutre des circonvolutions du mental et son apaisement (silence).

Chaque étape est importante et une pratique régulière est nécessaire pour en sentir les effets durables. Le cinéaste David Lynch, fervent adepte de la méditation transcendantale, la promeut dans le monde entier. C’est le cas dans plusieurs écoles de Rio. L’idée séduit. Les élèves sont plus calmes, la violence diminue.

La méthode David Lynch contre l'échec scolaire, 2009

Les chefs d’entreprises et les cadres pratiquent de plus en plus assidûment la méditation. Une bonne façon de gérer leur rythme de vie effréné.

Quand les cadres s'inspirent des moines, 2012

Les bienfaits de la méditation

Une fois que nous sommes « libérés, spacieux et silencieux », la vie devient plus harmonieuse ! Grâce à la science, les effets de la méditation ont pu être observés et vérifiés. Dans les années 70 on parle des ondes Alpha.

Analyse du cerveau pendant la méditation : les ondes alpha, 1973

La pratique régulière de la méditation est bénéfique pour la santé (baisse du stress, de la tension artérielle ou augmentation de la tolérance à la douleur). Elle améliore aussi grandement la qualité de vie des malades souffrant de pathologies comme la sclérose en plaque, le cancer du sein, le psoriasis. En Inde, l’Ayurveda, médecine traditionnelle ancestrale, utilise la méditation pour prolonger la bonne santé. En 1989, le professeur Gallois, neurologue, explique les bienfaits de la méditation sur certaines pathologies.

La méditation transcendantale et Ayurveda, 1989

Méditer apporte de nombreux bénéfices sur le plan psychologique : hausse de l’optimisme, capacités de compassion et de pardon, meilleure concentration, baisse de l’anxiété et des états dépressifs. En 2010, Geneviève Hamelet, sophrologue, et Yasmine Liénard, psychiatre à l'hôpital Saint anne à Paris, expliquent l'utilisation de la pleine conscience dans le traitement des dépressifs. Fonctionnement du programme MBCT (thérapie cognitive basée sur la pleine conscience) 

Sagesses bouddhistes, Méditation et psychothérapie, 2010

Christophe André (médecin psychiatre à l'Hôpital St Anne à Paris) et Sébastien Bohler (journaliste scientifique à la revue Cerveau et psycho) exposent les découvertes scientifiques liées à la méditation.

La tête au carré : La science de la méditation, 2012 (audio)

L’imagerie médicale a même permis de voir ce qui se passait dans le cerveau du méditant. Matthieu Ricard, un moine bouddhiste français proche du Dalaï Lama, a été l’un des premiers à se prêter à l’expérience.

Matthieu Ricard, les bienfaits de la méditation, 2008

Les effets positifs sur le bien-être sont  perceptibles au bout de deux mois à raison de 30 minutes par jour.  

Au détour du monde : Matthieu Ricard : les bienfaits de la méditation, 2008 (audio)

Méditer pour guérir, 2016

Si vous vous sentez mieux, ouvert aux autres, sensible, plus détendu et silencieux, c'est que vous êtes sur la bonne voie !