Algorithmes Endiablés - Vidéo Ina.fr

Algorithmes Endiablés

 

Algorithmes Endiablés

(TR)oppressé

video 01 janv. 2017 1891 vues 05min 32s

Sous pression en permanence, nous manquons de temps, nous courons partout avec le sentiment que nos vies nous échappent, que plus rien n'a de sens. Nous chérissons nos merveilleuses technologies, leur vitesse et ces frissons, ce monde où en quelques clics, nous avons l'impression de pouvoir tout obtenir. Mais à la fin sommes-nous plus heureux ?Episode 6/10 : "Algorithmes endiablés"C'est le chaos ! L'époque nous rend dingos ! Nous voilà pilotés par des algorithmes qui vont 4 millions de fois plus vite que nous. Plus personne ne les contrôle. Or, c'est sur eux que reposent la finance mondiale et son système spéculatif. Conséquence : de cadre à l'ouvrier, le savoir perd sa valeur et son sens. Et si nous remettions les algorithmes à notre service ? Leur objectif serait alors de nous apporter plus de bonheur. N'était-ce pas au fond l'utopie première de la modernité ?En alternance avec des images d'archives, un extrait d'Alan GREENSPAN (en anglais non sous-titré -- président de la Réserve fédérale, la banque centrale des États-Unis) auditionné par le sénat américain à propos de la crise des subprimes (en anglais non sous-titré) et l'interview du philosophe Bernard STIEGLER. Il aborde la question de la prolétarisation de notre société ; "être prolétarisé c'est perdre son savoir et se mettre à travailler pour système qu'on ne comprend pas et qu'on ne peut pas changer". Il dénonce l'utilisation abusive des algorithmes, qui provoque une perte de contrôle, un chaos généralisé, de l'angoisse, de l'agressivité... Il dénonce également le modèle spéculatif à base de nouveaux algorithmes et l'impossibilité de voir un avenir. Il revient sur la puissance des algorithmes qui nous dépassent et pense qu'il faut repenser ces modèles et utiliser cette technologie pour construire une économie mondiale solvable et durable pour aller vers la "Néguentropie" c'est à dire le bonheur de vivre.

Émission

(TR)oppressé

Production

producteur ou co-producteur

Institut national de l'audiovisuel, Arte France, Les Bons Clients

Générique

réalisateur

Adrien Pavillard

scénariste

Adrien Pavillard
Emmanuelle Julien
Meriem Lay

participant

Bernard Stiegler

AdBlock activé!