Parlement européen : Discours de Moubarak en 1991 - Vidéo Ina.fr

Parlement européen : Discours de Moubarak en 1991

Publicité

Parlement européen : Discours de Moubarak en 1991

video 20 nov. 1991 645 vues 22min 33s

Discours du Président égyptien Hosni MOUBARAK, invité au Parlement européen en session plénière à Strasbourg. Aprés des remerciements auprés des parlementaires européens pour leur invitation, il rappelle que : " son pays l'Egypte et les pays européens, arrivent à une époque où ils se sont engagés dans un effort solennel, afin d'ancrer de nouvelles normes et pratiques dans les relations internationales, des normes qui doivent remplacer la lutte, les conflits, la confrontation par la conciliation, le dialogue et la coopération, de façon globale, de façon régionale, sur le plan politique, sur le plan économique : c'est un appel à la paix tout en faisant respecter avant tout la loi. Il est tout à fait opportun que dans la foulée de la conférence de Madrid, mon premier discours à l'étranger est tout à fait devant votre assemblée et que la communauté européenne et les membres viennent de pays qui vont jouer un rôle principal dans la réalisation de la paix au Moyen Orient.L'Europe et le Moyen Orient sont liés sur un plan géographique, historique et culturel : nos passés se sont recoupés, notre futur et nos destins sont imbriqués. Votre histoire en Europe et la nôtre au Moyen Orient est lourde d'évènements tragiques et de guerres dévastatrices.En Europe le chemin a été long avant que nous mettiez un terme à ce douloureux chapitre, tout en tenant compte de certaines difficultés dans certaines parties de l'Europe. Nous, au Moyen Orient, nous sommes enfin à la veille d'une nouvelle ère."II énumère comment son pays a mis un terme à différentes agressions, notamment irakienne.Il affirme qu'ils sont sur la bonne voie, et nous devons confirmer ensemble notre engagement. Il évoque les évènements dramatiques en Europe de l'Est, ces changements soudains qui ont dépassé les attentes de tout un chacun et parle des nouvelles possibilités de paix et de coexistence qui ont vu le jour. Analysant les conséquences du nationalisme qui provoque la guerre civile en Yougoslavie et le mouvement sécessioniste qui menace l'union soviétique, il déclare que cela est source d'une vive inquiétude.Expliquant que l'Egypte est directement liée par le développement en Europe, il souligne l'importance du respect du conseil de sécurité, notamment avec une zone de paix et la confiance qu'il a dans une politique de coopération, grâce à l'effort de la communuaté internationale. 800 milliards de réduction de dépenses militaires, seraient suffisants pour doubler les efforts en matière de coopération de développement.Il analyse les conditions d'une liberté politique et économique, qui sont souvent inséparables et qu'il ne peut y avoir de développemnt sans démocratie, le rythme de développement est différent d'un pays à l'autre. Le Moyen Orient et l'Europe qui ont été surarmés, se doivent de travailler ensemble, notamment au sujet de l'accumulation d' armes de destruction de masse et notamment des armes nucléaires.De conclure qu'il n'y a pas d'inquiétude à avoir au sujet d'une renaissance de l'Islam : ce n'est ni une menace ni un danger, puisque l'Islam est " un credo de tolérance et de co-existence, l'Islam s'est toujours opposé à la violence sous toutes ses formes". La communauté internationale ou les droits de l'homme sont un principe sacré, il y a des responsabilités communes quant à cet effort de travailler à une paix actuelle.

Production

producteur ou co-producteur

Parlement Européen

Générique

participant

Hosni Moubarak

AdBlock activé!