Parlement européen : Visite de Boris Eltsine à Bruxelles en 1991 - Vidéo Ina.fr

Parlement européen : Visite de Boris Eltsine à Bruxelles en 1991

Publicité

Parlement européen : Visite de Boris Eltsine à Bruxelles en 1991

video 15 avril 1991 832 vues 21min 00s

Rencontre entre Boris Eltsine et le groupe socialiste du Parlement européen à Strasbourg. Jean Pierre COT, président du groupe, donne le point de vue des nations occidentales à l'égard de la politique que mène Boris ELTSINE en Russie, et critique la politique menée quant à l'indépendance de certaines républiques : " N'est-ce pas au nom d'un certain nationalisme "grand russe" ? ". Le président européen exprime le scepticisme des occidentaux quant à la politique nucléaire que mène le pays ("12000 têtes nucléaires au dessus de nos têtes") et l'opposition que représente Boris ELTSINE face à Mickhäil GORBATCHEV. Boris ELTSINE interrompt plusieurs fois le président, lui demandant " d'arrêter de moraliser ", ce dernier lui répond : "... si vous ne souhaitez pas qu'on vous dise des choses désagréables, ne venez pas à un parlement démocratique....la porte est là-bas...".Discours de Boris ELTSINE (en russe, traduit en français). Il parle des conflits intérieurs dans son pays, des questions qu'il fallait régler avant tout, et aussi son souci de régler les questions de relations extérieures, de se rendre au parlement européen à Strasbourg, afin de prendre connaissance des méthodes de travail du parlement européen, d'apprendre les expériences des pays démocratiques et de les rapporter à une démocratie toute jeune.La Russie représente 250 millions de personnes, une centaine de nations, 16 républiques et donc toutes les questions d'intégration qui se posent en Russie, tous les problèmes de développement démocratique, les problèmes de pluralisme, de multipartisme, de libertés des droits de l'homme, toutes les questions sociales, la liberté de la presse, les problèmes de passage à une économie de marché, aux problèmes de l'égalité des différentes formes de propriété et qu'aussi la propriété privée a été légalisée. La Russie, par tradition depuis Pierre 1er, a toujours recherché à coopérer avec l'Europe. Il est certain que l'Europe a besoin de la Russie et la Russie ne peut se passer de son appartenance au continent européen. Boris ELTSINE souhaite savoir comment fonctionne le parlement européen; il explique l'organisation en Russie, où c'est le monopole du parti communiste qui s'exerce. Puis Boris ELTSINE évoque qu'il n'est pas satisfait des critiques exprimées par le président du parlement lors de l'introduction, il rappelle qu'il est là à titre d'invité et qu'il ne s'est pas introduit d'autorité au parlement européen. Après un rappel historique de la péréstroïka et des transformations actuelles en Russie, il analyse que le niveau de vie de la population a terriblement baissé ainsi que la confiance de la population en ses dirigeants. Il explique et justifie les différents niveaux de réorganisation politique en Russie et quels pays restent présents dans l'union.Enfin il conclue que si l'occident semble bouleversé par le problème de Mikhaïl GORBATCHEV contre Boris ELTSINE, il peut assurer que ce problème n'existe pas, que ce n'est pas un problème de personnalités ni un problème à un niveau personnel, qu'avec Mikhaïl GORBATCHEV, ensemble, ils vont repousser ce chaos.

Production

producteur ou co-producteur

Parlement Européen

Générique

participant

Boris Eltsine
Jean Pierre Cot

AdBlock activé!