Parlement européen : Espace Schengen - Vidéo Ina.fr

Parlement européen : Espace Schengen

Publicité

Parlement européen : Espace Schengen

video 14 juin 1990 469 vues 25min 57s

Au Parlement européen à Strasbourg, débat sur l'espace Schengen en session plénière. Carlos CARVALHAS( en portugais, trad. en anglais) rappelle que les accords de Schengen signifient la disparition des frontières intérieures et des difficultés pour les travailleurs migrants. Le Parlement européen n'a pas été associé à ces accords. En conséquence, il invite les membres du Parlement européen à émettre un avis négatif concernant ce traité.Dacia VALENT (en italien, trad. en anglais) pense que la question doit être traitée à une échelle mondiale et pas seulement européenne. Mathilde VAN DEN BRINK (en nééerlandais, trad. en anglais) évoque la question du droit d'asile; le Parlement européen en avril 1987 a précisé sa position alors que la commission n'a pas encore fait de propositions de directives comme elle s'y était engagée en 1985. Une seule proposition a été publiée. Jaak VANDEMEULEBROUCKE, député européen belge (en flamand, trad. en anglais) s'inquiète de la diffusion de dossiers par Interpol à des pays comme l'Iran, la Chine et le Chili, pays qui n'ont pas la réputation de défendre les droits de l'homme. Jean-Marie le CHEVALLIER ( en français, trad. en anglais) déclare qu'ils sont opposés aux accords de Schengen, il estime qu'il est nécessaire qu'il y ait une politique commune sur l'immigration. Il juge la suppression des contrôles aux frontières prématurée et dangereuse dans la mesure les trafiquants de drogue, les terroristes et les immigrés clandestins pourront circuler librement.Karl Von WOGAU, (en allemand, trad. en anglais) ne comprend pas que l'on parle de manque d'informations dans la mesure où l'information a été donnée à Strasbourg par Monsieur DANKERT tant en ce qui concerne le droit d'asile que les réfugiés politiques. Claudia ROTH ( en allemand, trad. en anglais) qualifie Schengen de symbole du déficit démocratique de l'Etat et d'une politique inhumaine sans scrupules à l'égard des réfugiés. Djida TAZDAIT ( en français, trad.en anglais) fait mention de la réunion de Dublin dont le Parlement européen ne connaît ni l'objet ni la forme.Gijs de VRIES ( en néerlandais, trad.off) met en avant un des points positifs des accords de Schengen, la lutte contre la criminalité transfrontalière. Par ailleurs, " les réfugiés ne pourront plus être renvoyés d'Hérode à Pilate entre les pays membres de l'accord ".Jean DONDELINGER ( en français, trad. en anglais) rappelle le cadre juridique et décisionnel des accords de Schengen.

AdBlock activé!