Kerviel refuse d'être le bouc émissaire de la Société Générale - Vidéo Ina.fr

Kerviel refuse d'être le bouc émissaire de la Société Générale

 

Kerviel refuse d'être le bouc émissaire de la Société Générale

video 05 févr. 2008 61 vues 01min 43s

Le trader Jérôme Kerviel a reconnu mardi sa "part de responsabilité" dans les pertes record de la Société Générale tout en refusant d'être "le bouc émissaire" de la banque, dans un entretien exclusif avec l'AFP. "J'ai été désigné (comme unique responsable, ndlr) par la Société Générale. J'assume ma part de responsabilité mais je ne serai pas le bouc émissaire de la Société Générale", a expliqué à l'AFP le trader lors d'une rencontre au cabinet parisien de son avocate, Me Elisabeth Meyer. Le trader le plus célèbre au monde s'est exprimé pour la première fois tout en refusant de rentrer dans les détails de l'affaire pour "réserver ses déclarations aux juges". Le trader est soupçonné de falsifications qui ont coûté 4,82 milliards d'euros à la Société Générale. Il a été mis en examen le 28 janvier pour "faux et usage de faux, abus de confiance et introduction dans un système de traitement automatisé de données informatiques" par les juges Renaud van Ruymbeke et Françoise Desset. Il a été placé sous contrôle judiciaire, une décision dont le parquet à fait appel. Diaporama de photos. Aux termes qui avaient été demandés pour cet entretien, il n'y a pas eu d'enregistrement sonore, ni de vidéo.

Production

producteur ou co-producteur

Générique

journaliste

Martin Bureau

AdBlock activé!