Quand l'armée remplaçait les transports en commun - Vidéo Ina.fr

Quand l'armée remplaçait les transports en commun

Publicité

Quand l'armée remplaçait les transports en commun

Flash-back

video 09 déc. 2019 24028 vues 01min 33s

Grèves : quand l’armée se substitue aux transports en commun... Ça s’est produit en 1951 à Paris, avec des camions militaires : “A paris, une grève presque totale des transports en commun a privé les parisiens de leur moyen de locomotion habituel, métro et autobus. Devant les stations fermées, des plans indiquent les réseaux de secours qui s’efforcent à l’aide de cars et de camions militaires d’assurer le transports de la population. Petit à petit, avec des moyens de fortune, la reprise du trafic s’est effectuée réglée par des jeeps radio.”
Puis de nouveau en mai 68, par bateau et par avion militaire : “Des Nord 2000 de l’armée de l’air établissent depuis aujourd’hui en 2 heures et 10 minutes une liaison régulière entre Istres et Evreux. Deux départs sont prévus pour demain dimanche à 14h et 17H10. Les passagers doivent se présenter à l’aérodrome 1H30 avant le départ, c’est à dire à 12h30 et 15H40.”
Et encore en 1988 : “Le confort, ce n’est pas vraiment ça mais les militaires ont des idées. Petit tabouret et surtout bras secourable, ils sont 1000 jeunes appelés à découvrir les bouchons parisiens plutôt heureux de changer de décor. En plus, le métier de transporteur réserve des surprises. Un militaire : “J’ai découvert un roller qui était accroché derrière mon véhicule et je l’ai traîné pendant une dizaine de kilomètres jusqu’à la station en roulant modérément. J’allais pas le mettre dehors alors je l’ai laissé derrière.”




Émission

Flash-back

Production

producteur ou co-producteur

Institut national de l'audiovisuel

Générique

rédacteur

Richard Poirot
Jérémie Gapin

AdBlock activé!