L'Europe sociale, une vieille rengaine - Vidéo Ina.fr

L'Europe sociale, une vieille rengaine

Publicité

L'Europe sociale, une vieille rengaine

retour vers l'info

video 20 mai 2019 247 vues 02min 34s

L’Europe sociale, formule, qui ressemble plus à un slogan qu’à une réalité, est au coeur des débats à la veille des élections européennes. Depuis la création de l’Union, le développement de la politique sociale a toujours été théorisé, rarement appliqué. Retour sur les demandes successives d’Europe sociale.
L’Europe sociale, formule qui ressemble plus à un slogan qu’à une réalité, est au coeur des débats à la veille des élections européennes. Depuis la création de l’Union, sa politique sociale a toujours été théorisée, rarement appliquée. Retour sur les demandes successives d’Europe sociale.
1979, année des premières élections du Parlement européen et déjà la notion “d’Europe sociale” est présente. Mais avec très peu d’évolution en 40 ans. Et pendant longtemps, dans une logique de marché commun, d’union économique, la définition du mot “social” est surtout rattachée au travail.
"Le premier acquis de l’Europe sociale, c’est la libre circulation des travailleurs salariés si un des travailleurs des pays membre veut prendre un emploi dans un autre pays du marché commun, il n’a pas besoin de carte travail et doit être traité comme les autres membres du pays."
Fin des années 80, après avoir mis en place la libre circulation des travailleurs… L'Europe se penche sur les conditions de travail avec plus ou moins de succès. Alors que l’Espagne et le Portugal viennent d’intégrer la Communauté, certains citoyens imaginent une harmonisation des conditions de vie et de travail.
En 1988, les politiques semblent avoir entendu le message. François Mitterrand Président de la République déclarait alors: "Pour moi, l’Europe sociale c’est devenue l’objectif principal en même temps que l’objectif de l’Europe monétaire. Remarquez, je trouve ça très bien une Europe des patrons. Je trouve ça très bien, on ne va quand même pas que faire l’Europe des patrons."
Un an après, en 1989, l’adoption d’une charte sociale est LE projet de la CE.
Au départ la commission de Bruxelles recommandait une harmonisation de l’âge minimum pour le travail, une durée maximum du travail et aussi un salaire minimum européen. Mais….
Conséquence : le texte sera vidé de son contenu et le Royaume Uni refusera dans un premier de le signer…
Les années passent et seulement quelques avancées sont à noter. Comme l’instauration d’une durée maximale de temps de travail hebdomadaire en 2003. Pas suffisant pour certains citoyens qui sortent maintenant dans la rue pour demander davantage d’Europe sociale
L'Europe sociale est donc encore une chimère car les politiques sociales relèvent de la compétence de chaque Etat. L'Europe se contente de règles communes minimales.

Émission

retour vers l'info

Production

producteur ou co-producteur

Institut national de l'audiovisuel

Générique

rédacteur

Richard Poirot
Géraldine Cornet Lavau

AdBlock activé!