Joan Baez, l'égérie militante - Vidéo Ina.fr

Joan Baez, l'égérie militante

Publicité

Joan Baez, l'égérie militante

retour vers l'info

video 04 juin 2018 280 vues 02min 41s

Joan Baez chanteuse ne peut se dissocier de Joan Baez militante… et ça, depuis les années 60.
Ses premiers combats : les massacres au Vietnam mais aussi les droits civiques, au côté de Martin Luther King. Et à chaque fois sa guitare, ses parole et sa voix accompagne sa lutte.
Joan Baez est l’icône de la protest song mais elle agit aussi. Contre la guerre au Vietnam, elle participe à de nombreuses marches pacifistes. Elle est arrêtée deux fois et son mari de l’époque sera envoyé en prison pour avoir refusé de rejoindre l’armée américaine au Vietnam.. Mais pour la chanteuse, la prison est un moyen comme un autre de faire changer la société. Joan Baez se rendra à Hanoï alors que La ville est sous les bombes . Pour chanter… Quelques mois après elle raconte.
Les années passent et la chanteuse ne change pas de philosophie. Elle milite en faveur des droits de l’Homme. Une lutte pacifique qui la mène au Cambodge pour stopper les massacres mais aussi en Amérique Latine où elle sera privée de concert. Dans les années 80, elle fonde sa propre association pour lutter en faveur des droits de l’homme… Un sacerdoce qui étonne les journalistes.
Encore aujourd'hui, à 77 ans, Joan Baez reste une chanteuse militante. Car elle l’expliquait dans les années 60, c’est son job : " c’est là que commence mon job rappeler aux gens qu’il existe un espoir bien-sûr si on calcule les chances de l’espérance c’est décourageant. C’est comme calmer une montagne en pleine avalanche. Les hommes ont toujours refusé d’assumer le refus de tuer, il y a des guerres parce qu’ "on croit qu’il faut tuer pour régler des conflits".


Émission

retour vers l'info

Production

producteur ou co-producteur

Institut national de l'audiovisuel

Générique

rédacteur

Richard Poirot
Géraldine Cornet Lavau

AdBlock activé!