Fessenheim : 40 ans de contestation - Vidéo Ina.fr

Fessenheim : 40 ans de contestation

Publicité

Fessenheim : 40 ans de contestation

retour vers l'info

video 17 janv. 2018 103 vues 02min 41s

Quarante ans après son ouverture, la reconversion de la centrale nucléaire de Fessenheim est mise à l’étude dès demain, en Alsace.
Fin d’activité pour le premier site nucléaire installé en France. La fin aussi peut-être d’un théâtre de manifestations et de contestations.
A Fessenheim, les réacteurs commencent à tourner le 1er janvier 1978.
L’usine n’est pas encore ouverte et, en 1977, elle est déjà contestée.
Avec le nucléaire, Alsaciens et Allemands craignent pour leur sécurité,
Une première mobilisation est engagée. En 1981, Fessenheim n’a que trois ans d’activité et les dysfonctionnement s’enchaînent. Par chance, aucune catastrophe, mais les écologistes d’Alsace et d’Allemagne se mobilisent. Tous venus à vélo, ils demandent la fermeture de Fla centrale. En 2007, Fessenheim prépare ses trente ans, et cette fois, ce qui préoccupe les associations, ce sont les failles de sécurité, écoutez. La contestation se joue aussi sur le plan politique. En 2011, plusieurs municipalités alsaciennes s’expriment en faveur de l’arrêt de la centrale.
En 2012, François Hollande alors président de la République promet la fermeture.
Forcément, pour les salariés, c’est un coup dur. Avec la centrale, Fessenheim a développé son économie. 2 000 personnes dans un village qui dépend de l’usine.
En 2016, EDF confirme : Fessenheim sera fermée en 2018. Les salariés manifestent devant le siège. La centrale de Fessenheim devrait fermer d’ici début 2019, et on ne sait pas encore ce qu’elle deviendra. Plusieurs pistes de reconversion ont été évoquées par le passé, comme la fabrication de voitures électriques ou de batteries.

Émission

retour vers l'info

Production

producteur ou co-producteur

Institut national de l'audiovisuel

Générique

rédacteur

Tarik Khaldi

AdBlock activé!