Alcool et grossesse : une lente prise de conscience - Vidéo Ina.fr

Alcool et grossesse : une lente prise de conscience

Publicité

Alcool et grossesse : une lente prise de conscience

data culte

video 09 sept. 2016 125 vues 02min 35s

8 000 enfants naissent chaque année avec des troubles causés par l’alcoolisation fœtale. Soit 1% des naissances françaises. Un thème de santé publique rarement abordé. D’où cette journée mondiale de sensibilisation au syndrome d’alcoolisation fœtale, un des formes les plus graves de ces troubles. Car la consommation d’alcool pendant la grossesse est la première cause de handicap mental, d’origine non génétique, chez l’enfant. Déjà, en 1925, les mamans qui allaitaient étaient mises en garde!Des cartons pédagogiques qui font sourire. Mais 91 ans après, les femmes enceintes ne sont pas toutes au courant des risques liés à la consommation d’alcool pour leur bébé. En 2004, 21 % d’entre elles étaient conscientes des complications encourues. Aujourd’hui c’est 25 % des femmes. Une faible évolution. Et pourtant, les habitudes changent malgré tout. En 2003 : 50% des femmes enceintes continuaient de consommer de l’alcool pendant leur grossesse. Aujourd’hui c’est près de 23 % .Conséquence, peut-être, des messages de prévention. En 1979, le vice-président du comité national de défense contre l'alcoolisme alertait les femmes enceintes. En 2004, le ministre de Santé Philippe Douste-Blazy propose de mettre des étiquettes sur les bouteilles d’alcool Cette étiquette mettra 3 ans à voir le jour… Il y avait des réfractaires. Comme Gérard Cesar, sénateur et ancien viticulteur.Si le message passe lentement, il résiste en matière de cigarettes. En 1972, une femme enceinte sur dix fument. Elles sont près d’une sur six aujourd’hui.En 1972, 10 % des femmes enceintes étaient fumeusesEn 1981 15 % En 1994, 23,70 % En 1999, 21,75 % En 2002-03, 19,5 % En 2015, 17,8%

Émission

data culte

Production

producteur ou co-producteur

Institut national de l'audiovisuel

Générique

rédacteur

Richard Poirot

AdBlock activé!