Jean Pierre GIRAUDOUX - Audio Ina.fr

Jean Pierre GIRAUDOUX

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
1,99 €
 
telecharger
Télécharger le programme sur votre ordinateur

Jean Pierre GIRAUDOUX

Radioscopie

audio 31 mars 1978 616 vues 56min 31s

- Jean Pierre GIRAUDOUX : sa position gaulliste ; ce qu'est la politique pour lui. Il se sent exilé "dans un monde où presque tout est laid". Son dégoût pour l'expression artistique actuelle. Les auteurs qu'il aime relire. Son goût pour les vieilles demeures. Ses nombreuses sorties mondaines dans sa jeunesse. Sa préférence pour ses pièces, plutôt que ses romans ; son oeuvre théâtrale plutôt mélancolique. Son arrivée à Londres en 1940 ; anecdote à propos d'un télégramme ; l'accueil hostile de l'entourage de Charles de GAULLE. Sa condamnation pour insulte au chef de l'Etat. Ce qu'il pense de l'Algérie française et de L'Union Française. La politique française aujourd'hui. Son jugement concernant François MITTERRAND et son immoralité. Son père, sa position par rapport à lui, comparaison avec son père dans le domaine littéraire. L'immortalité qu'il doit à son père. Parallèle entre sa filiation et celles d'hommes célèbres, notamment DUMAS, DAUDET. Pourquoi il n'aime pas assister aux répétitions de ses pièces. Ses rapports avec les comédiens ; le courage physique des acteurs et leur humilité devant le texte. Sa pièce "Electre". Son opinion concernant François MAURIAC, Henry de MONTHERLANT. Les droits d'auteur qu'il touche grâce à l'oeuvre de son père. L'injustice. Les écologistes. Alain ROBBE GRILLET. Pourquoi il a créé le Prix Médicis. Quelques mots à propos de Ghislaine de Billy. Pourquoi il a écrit "L'Ecole des hommes" ; l'échec de cette pièce. Ses rapports avec Louis JOUVET. Il n'a pas la notion de vengeance. Les deux "Electre", la version de son père et la sienne. Les rapports père-fils avec Jean GIRAUDOUX et le général de GAULLE. Le snobisme. Son goût pour les langues. Son souhait de voir ses pièces jouées à la télévision. (Entretien avec Jacques CHANCEL - 56'31 ").

Émission

Radioscopie

Générique

présentateur

Jacques Chancel

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!