Brassai - Audio Ina.fr

Brassai

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
1,99 €
 
telecharger
Télécharger le programme sur votre ordinateur

Brassai

Radioscopie

audio 06 févr. 1978 2772 vues 56min 00s

Entretien avec le photographe BRASSAI mené par Jacques CHANCEL.- BRASSAI parle de ses origines, de son père professeur de littérature française. Il évoque quelques souvenirs du Paris de sa jeunesse, les artistes du XXème siècle qu'il a connus (énumération de toutes les personnalités comme Henri Michaux, Henry Miller... )- 00:05:47 : son arrivée à Paris à 5 ans en 1904. Les équipages du Bois de Boulogne ; la circulation très dangereuse de l'époque. - 00:07:57 : son séjour à l'Académie des Beaux-Arts de Berlin. Les cafés de Montparnasse : le Dôme, la Coupole. - 00:09:23 : comment il est devenu photographe vers 1930, en travaillant pour des journaux illustrés, et en menant une vie bohême qui lui a permis de découvrir des choses incroyables qu'il a eu envie de saisir.Son rapport à la musique et avec des compositeurs.- 00:13:25 : ses thèmes préférés dans le Paris des années 30 en particulier la vie nocturne (les truands, les bals, la java, les prostituées dans les maisons closes, les marginaux). Les difficultés techniques de la photographie de nuit. - 00:17:11 : ses rencontres avec de nombreux artistes, notamment Pablo PICASSO. - 00:20:06 : ses activités artistiques très dispersées et son refus de la spécialisation. Son dernier livre "Paroles en l'air". - 00:22:24 : la photo, la télé et la radio sont des moyens modernes d'expression. Les raisons de son goût pour la photographie, et comment la photo a pris de l'importance au 20ème siècle.- 00:24:56 : le style et le travail de Marcel Proust.- 00:27:08 : la question de la transposition écrite de la parole, le fait que s'il avait eu un magnétophone il aurait pu capter ses conversations avec Picasso. Son livre "Conversations avec Picasso". - 00:32:05 : aimerait que ses photos passent à la postérité. Ne se considère pas comme photojournaliste, même s'il pense avoir fait des reportages "en profondeur", (notamment sur des métiers). Il évoque les sujets qu'il a photographiés, son attirance pour les milieux interlopes.Il rappelle les conditions difficiles, notamment le poids du matériel, qui influait sur la manière de photographier et limitait le nombre de prises de vues. C'est le cerveau qui travaille avant l'appareil photo.- 00:39:08 : malgré ses multiples activités, on retient surtout son travail de photographe. Pourquoi l'art de la photographie n'a pas la place qu'il mérite en France, pays où la peinture est un art prédominant contrairement à l'Amérique.La nécessité de créer à Paris un musée consacré à la photo, alors que c'est le pays qui a inventé la photo. - 00:42:50 : il parle de sa femme Gilberte, de la difficulté de constituer un couple d'artistes. Il raconte quelques anecdotes à propos d'Henry Miller, d'Anais Nin. Anecdote à propos d'une exposition de Pablo Picasso organisée à Cannes. - 00:48:40 : l'importance de sa curiosité. La beauté dans le mal. Sa conception de la photographie en tant que témoignage, il a photographié tous les milieux. Actuellement, il fait peu de photos mais travaille sur tout sur des livres.

Émission

Radioscopie

Générique

participant

Brassai

présentateur

Jacques Chancel

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!