Le combat féministe commence par le langage - Vidéo Ina.fr

Le combat féministe commence par le langage

 

Le combat féministe commence par le langage

Français si vous parliez

video 04 mars 1994 26 vues 02min 50s

Agnès MICHAUX, dans le public, intervient pour dire qu'elle est d'accord avec l'usage, mais ne comprend pas pourquoi, en grammaire, c'est le masculin qui l'emporte. Elle veut une carte d'électrice !
"Toute évolution sociale doit se refléter dans l'évolution du langage… le masculin est un genre fortement marqué ! (Elle contredit une déclaration de Maurice Druon qui disait que le masculin était un genre non marqué) Il est fortement marqué dans l'histoire de l'universalité des droits qui fait que le masculin englobe le féminin, or il n'y a aucune raison aujourd'hui que le masculin s'arroge l'universel !"
Elle explique que des associations ont réclamé à Pierre Joxe "une carte d'électrice et pas d'électeur", elle revient sur l'aspect récent du droit de vote des femmes et du véritable universalisme du vote. Elle demande aussi la possibilité de transmettre le nom de la mère. "or la transmission est un acte fondateur qui doit passer par la loi, sinon il n'a pas de personnification symbolique et le symbolique est ce qui permet aux êtres de se repérer et de se construire une véritable identité dans leur être de liberté et d'autonomie".

Émission

Français si vous parliez

Production

producteur ou co-producteur

France 3

Générique

réalisateur

Olivier Bressy

participant

Agnès Michaux

présentateur

André Bercoff

AdBlock activé!