Michel Albert confie son euro-pessimisme en cas d ' échec à Maastricht, contré par l'optimisme de Frédérico Rampini de Milan. - Vidéo Ina.fr

Michel Albert confie son euro-pessimisme en cas d ' échec à Maastricht, contré par l'optimisme de Frédérico Rampini de Milan.

 

Michel Albert confie son euro-pessimisme en cas d ' échec à Maastricht, contré par l'optimisme de Frédérico Rampini de Milan.

Direct

video 27 nov. 1991 1804 vues 05min 09s

Christine Ockrent présente le thème de l'émission de ce soir : l'Europe, en prévision du prochain sommet européen à Maastricht. Parmi les invités sur le plateau, Michel ALBERT, président AGF, confie son euro pessimisme et espère que tout ira bien avec Maastricht. Frédérico Rampini, en dupleix de Milan, confirme qu'il croit en un succès de Maastricht, explique que " même si Maastricht était un échec , l' Europe économique se fait de toute manière.Les petites entreprises se sentent déjà chez elles en Europe...Il n'y a aps d'euro-pessimisme en Italie parce que les italiens voient l' Europe comme une chance historique, pour obliger l'état italien qui est un état trés inefficace à s'améliorer pour faire pénétrer les règles de la concurrence dans les services publics, qui sont de mauvaise qualité..et donc c'est un accélérateur."

Émission

Direct

Production

producteur ou co-producteur

PLAISANCE FILMS, Antenne 2, Agence Sygma

Générique

participant

Michel Albert
Frederico Rampini

présentateur

Christine Ockrent

AdBlock activé!