Présentation de la candidature du pôle de compétitivité "Grenoble-Isère" - Vidéo Ina.fr

Présentation de la candidature du pôle de compétitivité "Grenoble-Isère"

Publicité

Présentation de la candidature du pôle de compétitivité "Grenoble-Isère"

Le journal des Alpes

video 21 janv. 2005 161 vues 02min 07s

20 pôles de compétitivité pourraient être retenus pour toute la France, mais avant l'été le gouvernement devrait en sélectionner 4 ou 5 et Grenoble a bien l'intention d'en faire partie. Ce matin, institutionnels, industriels et scientifiques de la région de Grenoble se sont réunis afin de préparer leur dossier de candidature qui concerne un projet du pôle "Grenoble - Isère". En vitrine du projet, les micro nanotechnologies avec Minatec, Nanotec 300, Crolles 2..... ---------------------------------------------------------------------------------- 21/01/05 17:27 AFP POLE-COMPETIVITE-INNOVATION 25 ECONOMIE Pôle de compétitivité : présentation de la candidature "Grenoble-Isère" Grenoble, 21 Jan 2005 (AFP ) - Le président du Conseil Général de l'Isère, André VALLINI (PS ), entouré d'industriels, a présenté vendredi la candidature de "Grenoble-Isère", qui espère être parmi les premiers sites sélectionnés, avant l'été, par le gouvernement comme "pôle de compétitivité". Un "pôle de compétitivité" est la combinaison d'acteurs locaux (industriels, laboratoires de recherche, centres de formation...), engagés dans une démarche partenariale autour de l'innovation, bénéfiçiant d'un label qui leur permet de recevoir des financements spécifiques et des exonérations de taxes. Une cinquantaine d'entreprises iséroises, innovantes ou traditionnelles, emmenées par la société Schneider Electric, leader mondial de la distribution électrique, sont parties prenantes. "L'avenir des industriels en France, ce n'est pas de se battre sur les coûts, mais de se battre sur la miniaturisation et les services. La vitesse d'innovation est l'enjeu majeur. Sur le site Grenoblois, on trouve dans un faible rayon tous les acteurs complémentaires ", a déclaré le directeur général de la stratégie de Schneider Electric, Daniel PILAUD, coordonnateur du projet. "La candidature du pôle Grenoblois est bâtie sur 3 étages : les puces, l'intelligence, avec les logiciels embarqués, et les applications industrielles. Nous allons proposer des projets très concrets, comme programmer des puces intelligentes capables d'économiser la distribution d'énergie électrique", A-t-il ajouté. Les industriels du papier et du textile ont évoqué des recherches sur des matériaux intelligents : un tissu captant l'énergie solaire ou la chaleur humaine et les restituant sous forme électrique. Patrick Bonnefond, directeur général de Sofileta, a évoqué par exemple la possibilité pour un vêtement de sécurité de détecter le stress d'un individu, ce qui permettrait par exemple d'éloigner du feu un pompiers trop tendu.

Émission

Le journal des Alpes

Production

producteur ou co-producteur

France 3 Grenoble

Générique

journaliste reporter d'images

Berry Sautel

monteur

Pierre Maillard

participant

André Vallini
Bernard Saugey

AdBlock activé!