Pierre Soulages, peintre - Vidéo Ina.fr

Pierre Soulages, peintre

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
1,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Pierre Soulages, peintre

Vocations

video 17 août 1969 4568 vues 36min 58s

Avec la série "vocations", les auteurs se proposaient d'amener des personnalités de divers milieux à s'exprimer sur eux-mêmes à partir du thème de la vocation, en même temps que d'étudier certains mécanismes de l'interview grâce à un dispositif en trois temps : filmage par une caméra cachée de la préparation de l'interview, interview, puis filmage des réactions de la personne à des extraits des deux premiers moments qu'on lui proposait de visionner. - Une première interview (réalisée en décembre dernier) du peintre Pierre SOULAGES avait tourné cours. Il rejetait en effet le mot "Vocation", impliquant pour lui un appel extérieur, pour désigner une impulsion qui vient du dedans de soi. Et si il admettait que son évolution avait suivi un enchaînement logique, elle n'avait pour lui valeur de destin que par une sorte d'illusion rétrospective. De nouveau interviewé 6 mois plus tard par Pierre DUMAYET, Pierre SOULAGES retrace l'itinéraire de son inclination vers l'abstrait. Un itinéraire qui commence avec les dessins de son enfance, ses peintures à l'encre (qu'il décrétait pour masquer leur abstraction "Paysage de neige", puis qu'il passe par la découverte à 14 ans de l'Abbaye romane de Conques, des lavis de Claude LORRAIN et des toiles de REMBRANDT dont il prenait plaisir à ne retenir que le rythme et la physionomie des formes. Pierre SOULAGES raconte ainsi comment il fut amené à faire la seule chose qu'il avait envie de faire : peindre. Peindre par plaisir et s'efforcer d'atteindre quelque chose qui aille au fond de lui-même, mais qui se révèle en fait toujours différent de ce qu'il cherchait. A partir de "Guernica" (qu'il considère comme un tableau figuratif), et de toiles de UCELLO et PAUL KLEE qui l'ont marqué, il analyse ensuite la démarche du peintre abstrait qui refuse de figurer le monde sous l'un de ses aspects, mais propose en échange quelque chose de plus riche : des formes qui entretiennent des relations avec l'expérience que chacun a du monde.

Émission

Vocations

Production

producteur ou co-producteur

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

réalisateur

Igor Barrère

producteur

Pierre Dumayet
Gérard Guillaume
Jean Frapat

participant

Pierre Soulages

présentateur

Pierre Dumayet

AdBlock activé!