Recette d'un film - Vidéo Ina.fr

Recette d'un film

Publicité

Recette d'un film

Miniprogrammes

video 01 janv. 1969 4640 vues 20min 16s

En parodiant les tics de cadrage, de musique, de ton, de dialogue, de décors, François WEYERGANS démystifie avec ironie un cinéma qui s'enferme dans des styles et des genres artificiels. Une speakerine stéréotypée, voire caricaturale, présente une succession de petits sujets qui explorent à tour de rôle l'un des thèmes les plus couramment exploité au cinéma : la rupture. - A la manière de GODARD, un couple d'étudiants décide de rompre à travers une succession d'actions relevant davantage de la performance artistique que du dialogue conjugal. - Comment mettre en scène une rupture en respectant le canevas des spots publicitaires? Alors qu'un couple s'apprête à déjeuner dans une cuisine "parfaite", un différent sur le choix du liquide vaisselle entraîne une scène de ménage violente.- Parodie de film d'horreur. Les lieux communs du cinéma d'épouvante sont exploités à travers ce court métrage mettant en scène un vampire romantique et lugubre qui attend sa promise. Crypte sombre et étouffante, musique angoissante, décor aux accents baroques et délabrés, voix off s'adressant au spectateur sur le ton de la confidence sont autant de poncifs mis en exergue par quelques décalages sciemment orchestrés. Finalement, le vampire quitte sa maîtresse car elle n'a plus de sang à lui offrir.- Parodie de Robert BRESSON. Tourné en noir et blanc, dans une atmosphère campagnarde, cette séquence met en scène deux personnages qui, malgré l'amour qu'ils se portent, rompent avec un apparent détachement. La femme partira en courant le long d'un chemin désert au son des violons lyriques.- Sur une musique de Western, un duel entre deux cow-boys se déroule dans la rue principale d'une ville de l'ouest américain. La mise en scène propre à ce genre cinématographique (travelling sur deux personnages se suivant, gros plans sur le revolver vide) s'accompagne de nombreuses références à des films connus faisant de cette séquence une caricature des films spaghettis.- Parodiant le cinéma muet (mouvements saccadés, musique de piano endiablée, cartons, tartes à la crème...), une scène de rupture amoureuse pousse l'exagération jusqu'au ridicule. - Parodiant la télé elle-même, de faux incidents de diffusion surviennet ponctuellement.

Émission

Miniprogrammes

Production

producteur ou co-producteur

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

réalisateur

François Weyergans

interprète

Roland Topor

AdBlock activé!