Le zourkhane et l'épopée iranienne - Vidéo Ina.fr

Le zourkhane et l'épopée iranienne

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Le zourkhane et l'épopée iranienne

Banc d'essai

video 03 déc. 1971 733 vues 42min 17s

Documentaire consacré au zourkhane iranien. Ni spectacle ni cérémonie, le zourkhane est constitué par un ensemble d'exercices physiques de caractère chevaleresque pratiqués dans tout l'Iran par des hommes de toutes conditions. Après les salutations d'usage au cours desquelles l'aîné âgé de plus de 70 ans propose sa place aux autres participants qui se récusent, les mouvements d'échauffement commencent dans la fosse circulaire qui est une enceinte sacrée : sautillement sur place, tractions rythmées sur de courtes planchettes imitant le mouvement des vagues, girations vertigineuses etc...Puis viennent les exercices proprement dits qui réclament un effort de tous les muscles jusqu'aux limites de l'endurance : travail avec de lourdes massues de bois d'orme, des haltères constituées par d'épaisses planches de bois munies de poignées, des arcs métalliques dont la corde est remplacée par une lourde chaîne et qui peuvent atteindre jusqu'à 60 kg etc. Le "morchad" accompagne au tambour les exercices, soutenant par le rythme l'effort demandé aux muscles. Il fait revivre par ses chants les grandes épopées iraniennes qui rappellent l'endurance et la bravoure des grands saints de l'islam. Ces récits dramatiques, tirés du "Livre des rois" de FERDOUSI, ne s'expriment pas seulement dans le zourkhane. Amplifiés par la foi, ils ont pris en Iran la dimension de véritables mythes et sont partout présents dans la culture populaire : le combat de Rostam contre le démon blanc puis contre son propre fils, l'assassinat de l'imam Hossein, fils d'Ali qui transmit le Coran, par Chem le félon sont autant d'épisodes des drames liturgiques qui sont reproduits dans les miniatures, brodés sur des tapisseries et commentés pour l'édification populaire, psalmodiés par les derviches, racontés dans les cafés et les lieux publics par des conteurs attitrés ou encore représentés en costume dans les "tazieh" qui rappellent nos mystères chrétiens.

Émission

Banc d'essai

Production

producteur ou co-producteur

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

réalisateur

Jean Claude Lubtchansky

producteur

Jean Claude Lubtchansky

commentateur

Sylvain Corthay

AdBlock activé!