Pour trois roupies se cultiver - Vidéo Ina.fr

Pour trois roupies se cultiver

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Pour trois roupies se cultiver

Banc d'essai

video 28 août 1968 1602 vues 46min 39s

Ce n'est pas l'Inde traditionnelle que Jacques BRISSOT et Marc PIERRET ont cherché à évoquer avec ce film, mais plutôt celle qui commence derrière les saris, "dans l'ombre morte des temples où le touriste s'essuie le front et donne son opinion". Le voyageur occidental vient encore aux Indes avec ses préjugés.Il veut "pour trois roupies se cultiver". C'est la vision de l'Inde vue à travers ces occidentaux que nous montrent les réalisateurs : Les dames des voyages organisés s'émerveillent devant le Taj Mahal. Les jeunes étudiants européens découvrent sous les drapeaux de la coopération, le code hindou de la recherche mystique, en même temps que l'amour charnel glorifié dans les temples de Kajuraho. Pour une jeune Bordelaise, mariée à un Indien de New-Delhi, c'est tout simplement trouver en Inde une vie plus pauvre, et pourtant plus libre que chez nous. Le sociologue belge en voyage d'études est "dégouté" des pratiques religieuses de Benares. Pour le jésuite indianise, c'est découvrir la "joie de vivre indienne". Les hippies, enfin, viennent trouver leur "liberté" dans la pratique du haschich au bord du Gange.Le concert des opinions occidentales sur l'expérience de la vie en Inde est discordant et déroutant.

Émission

Banc d'essai

Production

producteur ou co-producteur

Office national de radiodiffusion télévision française, Centre Européen Cinéma Radio Télévision

Générique

réalisateur

Jacques Brissot
Marc Pierret

producteur

Jacques Brissot
Marc Pierret

commentateur

Marc Cassot

dvd
cd
AdBlock activé!