A quoi rêvent les jeunes filles ? - Vidéo Ina.fr

A quoi rêvent les jeunes filles ?

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
1,99 €
 
telecharger
Télécharger le programme sur votre ordinateur

A quoi rêvent les jeunes filles ?

Le monde en quarante minutes

video 02 avril 1964 7247 vues 46min 28s

Enquête sur les rêves et les idéaux des jeunes filles à travers des témoignages de jeunes gens de quinze ans. Les témoignages alternent avec des images de leur quotidien.-Interview de LOUIS sur les femmes: il estime que la femme n'est l'égale de l'homme que si elle ne se marie pas, sinon, les structures sociales ne lui permettent pas, elle devient la servante de l'homme. Il n'est pas d'accord avec cet état de fait. Louis à propos de la jeune fille qu'il aimera : intelligente, bon caractère, jolie. Il définit l'amour : quelque chose qui lie deux êtres de façon irrémédiable. Il réfléchit à l'âge idéal du mariage, le mariage peut être concevable pour une jeune ouvrière de quinze ans qui travaille, ou un jeune ouvrier. Ce n'est pas possible pour un jeune bourgeois.-CAROLINE: elle s'estime trop jeune pour se marier, pour le moment un homme c'est son père, ses frères. Elle préfèrerait un homme fort, qui soit un bon père de famille, elle choisira un métier et souhaite faire de longues études. Quant à l'amour, elle y croit sans pouvoir en donner une définition. L'amour et la sexualité sont deux notions complémentaires. Elle ne sait pas comment l'amour entrera dans sa vie, elle craint le coup de foudre, on peut aimer plusieurs fois mais jamais pareil. Elle attend le moment sans le provoquer et estime que le rôle de la femme est plus important que celui de l'homme, elle votera sans prendre de responsabilités politiques. -Interview de MARIE FRANCE, vendeuse, à propos du mariage, le mariage la libèrera encore plus. A propos de la sexualité, elle juge inutile d'avoir des expériences sexuelles avant le mariage pour une femme, elle souhaite rester pure pour son mari. Un garçon a par contre besoin d'avoir des liaisons. L'homme est complexe pour elle, un mari devra rester auprès d'elle, il devra faire son travail, puis rentrer à la maison et ne plus rien faire. Il doit trouver un foyer calme et se reposer. Physiquement, elle l'espère grand, blond avec des yeux bleus et un bon caractère, sportif, cultivé et galant. Elle ne sait pas ce que c'est que l'amour, pour le moment elle connaît la tendresse. Dans quinze ans, elle sera mariée avec des enfants, mais elle aimerait rester à dix huit ans, ne pas vieillir. -ODILE donne sa définition du mariage : ne pas se quitter, avoir des enfants. Un homme pour elle est quelqu'un de supérieur à la femme, destiné aux plus durs travaux. Un mari devra s'occuper de ses enfants, mais le rôle du ménage est attribué à la femme, ce n'est pas le destin d'un homme. Elle se contente de cet état, cela lui convient. Elle n'acceptera pas d'épouser un homme qu'elle n'aime pas et ne voudra pas trop d'enfants (huit frères et soeurs). L'amour est pour elle synonyme de passion, elle y croit et le souhaite même si le grand amour ne peut pas durer indéfiniment. Les dangers de l'amour : "Une jeune fille qui aime passionnément un garçon peut se conduire au malheur". Elle pense rencontrer l'amour lors d'un bal ou d'une vogue (petite fête foraine), lors d'une réunion.-Interview de NICOLE: Henri, son fiancé a maintenant plus d'influence que son père. Elle pense que s'ils travaillent tous les deux, ils partageront également les tâches ménagères. Elle essaye de définir l'amour: sentiment violent qui arrive comme ça. Si elle souhaite continuer à travailler, elle ne sait pas encore comment elle fera quand elle aura des enfants, l'idée de les faire garder ne la séduit pas. Quant à l'égalité des chances entre garçon et fille, elle est hésitante, ce sera selon les moyens. Elle est plus catégorique sur la politique. Une femme doit faire de la politique, une femme a beaucoup à dire, les femmes ont des revendications à défendre. Actuellement, elle économise pour son trousseau.

Émission

Le monde en quarante minutes

Production

producteur ou co-producteur

RADIODIFFUSION TELEVISION FRANCAISE

Générique

réalisateur

Paul Seban
Jacques Krier

dvd
cd
AdBlock activé!