Le plan de Constantine - Vidéo Ina.fr

Le plan de Constantine

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
1,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Le plan de Constantine

Liberté de l'esprit

video 19 févr. 1959 1390 vues 44min 06s

Le plan de Constantine annoncé le 3 octobre 1958 par le général de GAULLE est l'objet du débat animé par Pierre CORVAL. Il a invité pour cette tribune Jean VERGEOT, Pierre MARTIN, Albert GARAND, Alain GIBOWSKI, Raymond le BOURRE et Mr PERRET, chargé de mission au commissariat général au plan.Ce plan qui a pour but de maintenir la solidarité entre la France et l'Algérie a quatre objectifs : 1- La création d'emplois (400.000 en cinq ans) 2- Le remembrement agricole (250.000 hectares de terres nouvelles mises à la disposition des musulmans 3- Le logement (250.000 en cinq ans pour abriter 1 million de personnes) 4- La scolarisation (passer de 500.000 enfants scolarisés à 800.000) - Après une présentation en image des deux Algéries, la première étant celle des villes plus évoluée et l'autre celle des campagnes, P. CORVAL propose de faire un état des lieux de la situation économique en Algérie. J. VERGEOT, P. MARTIN et R. LE BOURRE présentent le nombre des hommes, les rendements de l'agriculture moderne, de 10 à 12 quintaux à l'hectare, et ceux de l'agriculture traditionnelle qui atteignent de 2 à 5 quintaux par hectare. A. GARAND évque les années 1946-1956 et les investissements importants consentis par la métropole. - Selon A. GIBOVSKI, il faut créer de l'industrie lourde et des industries de transformation. Il constate aussi le manque de techniciens et de spécialistes de gestion industrielle en Algérie. - J. VERGEOT rappel les objectifs du plan de Constantine et estime que ce plan doit avoir l'assentiment des populations algériennes. - R.LE BOURRE estime qu'il est nécessaire d'implanter des industries légères et de développer le secteur de la coopération ouvrière. - P. MARTIN pense "qu'il faut créer de nouvelles associations et procéder à un remembrement". Il ajoute que "2000 moniteurs agricoles se mettront à la disposition des fellah". Il pense que "l'Algérie doit s'insérer dans le marché agricole français et que les productions doivent être complémentaires et non concurrentielles". - A. GARAND aborde la question de la scolarisation des enfants et des objectifs prévus dans le plan de Constantine et des organisations qui sont programmées comme les centres d'éducation rurale.

Émission

Liberté de l'esprit

Production

producteur ou co-producteur

RADIODIFFUSION TELEVISION FRANCAISE

Générique

réalisateur

Arnaud Desjardins

présentateur

Pierre Corval
Jean Vergeot
Pierre Martin
Albert Garand
Raymond Le Bourre

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!