Maurice Ohana le silenciaire - Vidéo Ina.fr

Maurice Ohana le silenciaire

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
3,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Maurice Ohana le silenciaire

Les grandes répétitions

video 12 nov. 1971 1318 vues 01h 05min 49s

Filmée dans une vieille demeure du XIIIème siècle à l'occasion du festival de Ratilly, cette émission nous permet de découvrir tout à la fois la personnalité de Maurice OHANA, sa musique et le surprenant ensemble des Percussions de Strasbourg. Dans une grande salle, un public assiste à l'audition du "chant funèbre pour Ignacio Sanchez". Dans les vastes greniers du château, Maurice OHANA assiste à l'installation des instruments des "percussions de Strasbourg", véritable arsenal de gongs, de xylophones, de cloches à vaches, de tambours et d'instruments exotiques de toutes sortes, auxquels il a lui même ajouté des galets et des coquillages choisis pour la texture de leurs sonorités. Daniel CHABRUN dirige ensuite, en présence de l'auteur, plusieurs répétitions du "silenciaire" qui devait être créé spécialement pour le festival. Il parle aussi de la musique et de la personnalité de Maurice OHANA. Attentive aux gestes, aux visages, aux tensions et aux attentes des musiciens, la camera nous fait pénétrer dans l'univers sonore étrange de cette oeuvre pour douze cordes et six percussions, "construite sur le silence". Nourri dès sa plus tendre enfance de musiques andalouses et berbères, Maurice OHANA occupe une place à part dans la musique contemporaine. Il va même dans un certain sens à contre courant de celle-ci et de ce qu'il nomme "l'art de singe des ordinateurs". "Je préfère une musique issue de l'instinct plutôt que de spéculations intellectuelles", déclare Maurice OHANA, pour qui Debussy est le seul musicien révolutionnaire du XXème siècle. Personnage difficile à cerner, discret et grave, Maurice OHANA manifeste d'ailleurs une certaine irritation devant la curiosité qui règne aujourd'hui autour des "zones d'ombre de la création". Pour lui, la musique est avant tout "une communication avec l'univers et un moyen de communication avec les êtres".

Émission

Les grandes répétitions

Production

producteur ou co-producteur

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

réalisateur

Paul Seban

auteur de la musique pré-existante

Maurice Ohana

chef d'orchestre

Daniel Chabrun

directeur de la photo

André Lecoeuvre

interprète

Orchestre de Chambre de l'ORTF
Isabel Garcisanz
Ensemble Percussions de Strasbourg
Bernard Balet

participant

Maurice Ohana
Daniel Chabrun

scripte

Christiane Spiero

AdBlock activé!