En direct de Saclay - Vidéo Ina.fr

En direct de Saclay

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
1,99 €
 
telecharger
Télécharger le programme sur votre ordinateur

En direct de Saclay

En direct de

video 25 avril 1957 860 vues 45min 07s

Emission consacrée aux effets des radiations sur l'homme, ainsi que sur les mesures de sécurité prises pour protéger les personnes qui pourraient être exposées à ces radiations pendant leur travail. - En introduction, Claude-Henri SALERNE s'entretient avec le professeur Louis BUGNARD, directeur de l'Institut national d'hygiène. Cet institut vient de créer un service central de protection contre les radiations ionisantes. Louis BUGNARD parle des dangers de ces radiations. Il parle de la source des radiations dangereuses, naturelles et artificielles, ainsi que des effets de ces radiations : les effets somatiques et les effets génétiques. - Centre d'études nucléaires de Saclay : Claude-Henri SALERNE s'entretient avec le docteur JAMMET, dans un laboratoire du service d'hygiène atomique. Ce service s'occupe de définir les dangers des radiations et d'instituer des normes de sécurité. Les dangers sont de deux natures : l'exposition à une irradiation, et la contamination radioactive interne. Les normes professionnelles sont établies à partir d'expériences sur les animaux, et sur des observations humaines de malades.Le docteur JAMMET commente en direct une expérience faite sur un rat, qui subit une irradiation importante à l'intérieur d'une pile. Pendant que le rat est irradié, il parle de la contamination humaine, en particulier pour les professionnels exposés aux produits radioactifs du centre de Saclay. Un chercheur explique les procédés d'analyses utilisés pour détecter la présence d'éléments contaminés.Le rat est extrait de la pile atomique, il ne présente aucun symptôme visible, les effets n'apparaîtront que dans quelques jours. Après avoir mesuré la contamination de la peau, on provoque une galvanoplastie (à l'aide de courant électrique), pour faire chuter la radioactivité.Le docteur JAMMET explique que ce traitement n'a jamais été appliqué sur l'homme, car des taux de contamination importants de la peau n'ont jamais été atteintsInfirmerie de Saclay : reconstitution d'une procédure déclenchée à la suite d'un "incident" : une infirmière mesure la contamination d'une ouvrière, puis décontamine ses mains avec différents produits.Interview du docteur VIDAL, qui parle des objectifs de l'unité d'infirmerie. Ce système de décontamination pourrait être employé pour la population. La loi sur les maladies professionnelles comprend un chapitre spécial pour les ouvriers qui travaillent sur les rayons X et les matières ionisantes.Interview de Monsieur DUHAMEL, chef du service de protection contre les radiations : il montre différents appareils de contrôle de contamination. Il montre une sorte de combinaison destinée à protéger les agents d'une éventuelle contamination. Il commente des images tournées dans une mine, où on voit un mineur avec ce type d'équipement. Il commente ensuite une opération de décontamination d'un barreau de la pille atomique. Puis il commente des images de l'usine de traitement de Saclay, où les eaux de lavage contaminées sont reprises chimiquement.- En conclusion, Louis BUGNARD explique que la population doit être protégée par un contrôle effectué sur l'air et l'eau. Les risques liés aux explosions nucléaires expérimentales devraient être nuls d'ici quelques temps grâce aux progrès du désarmement. Des recherches biologiques et médicales doivent être développées, et l'on pourra alors profiter pleinement des bénéfices que l'on peut tirer de l'utilisation pacifique de l'énergie atomique.

Émission

En direct de

Production

producteur ou co-producteur

RADIODIFFUSION TELEVISION FRANCAISE

Générique

réalisateur

Jean Christophe Averty
Pierre Badel

producteur

Pierre Badel

participant

Louis Bugnard

présentateur

Claude Henri Salerne

AdBlock activé!