Ecole de Nice - Vidéo Ina.fr

Ecole de Nice

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Ecole de Nice

video 03 janv. 1967 4300 vues 31min 36s

Refusant de s'enfermer dans l'académisme des émissions artistiques, Gérard PATRIS s'est efforcé de réaliser un reportage vivant et original sur le groupe de peintres et de sculpteurs connu sous le nom d"'école de Nice". - Dans son atelier, le sculpteur ARMAN va brûler un piano. avant le sacrifice auquel ont été conviés tous ses amis, il précise le sens de sa démarche qui tourne autour du paradoxe destruction-création. - Nous assistons ensuite à la destruction de ce piano ARMAN attise avec des jets d'essence le feu destructeur, puis coule minutieusement du plastique liquide sur les débris calcinés du piano jusqu'à le figer dans un état où il n'est déjà plus un piano mais une oeuvre d'art. - Martial RAYSSE, autre artiste du groupe, monologue dans un prisunic niçois, établissant un parallèle entre les objets manufacturés en matière plastique présentés dans ces divers rayons et les objets d'arts contemporains. puis, sur la promenade des anglais, il tient lui-même la camera, commentant librement les images qu'il saisit. - Un repas sous une tonnelle est l'occasion d'un échange de points de vue entre tous les artistes du groupe sur les problèmes de la peinture, des écoles, du décalage des époques. - Ces paisibles occupations aboutissent a une réunion orageuse dans l'atelier de RAYSSE ou BEN démonte avec provocation "les mécanismes" de ses amis - les traite d'exploiteur de Marcel DUCHAMP" : la seule création valable, c'est finalement de s'en abstenir. - Il se jette pour finir sur le micro et l'enveloppe dans du papier journal - Les membres de l'école de Nice ont ouvert les portes de leur univers artistique et mental. - Ils concluent joyeusement en choeur : "aujourd'hui, c'était nous, demain ce sera vous".

Production

producteur ou co-producteur

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

réalisateur

Gérard Patris

producteur

Roger Stephane
Roland Darbois

participant

Robert Malaval
Arman-sculpteur
Ben-artiste
Martial Raysse
Claude Gilli

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!