En passant par Chartres - Vidéo Ina.fr

En passant par Chartres

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
1,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

En passant par Chartres

L'avenir est à vous

video 19 juin 1961 171 vues 28min 24s

" En passant par Chartres " : ce reportage nous invite à découvrir Chartres, ville de 33 000 habitants à 100 kms de Paris, petite ville ancienne. - Interviews des garçons et des filles qui répondent à la première question " Pensez-vous que Chartres, c'est la province ?" . Les jeunes décrivent leur ville de points de vue historique, géographique, architectural, du point de vue social aussi " c'est une ville bourgeoise, bourgeoisie ancienne, difficile de rentrer dans le milieu, ils ont des préjugés sur les gens qui viennent de l'extérieur..", ils parlent de leurs loisirs à Chartres, de leurs amis. Certains expliquent pourquoi ils pensent qu'on vit et travaille mieux à Chartres qu'à Paris, et que Chartres étant proche de Paris, ils peuvent profiter de la capitale, lorsqu'ils s'ennuient à Chartres.une jeune lycéenne parle de camarades de la campagne, qui ont " l'esprit beauceron", c'est à dire " des filles peu épanouies, qui parlent très peu".- Interview d'une jeune fille, du cours de danse, qui préfère faire ses études à Paris, pour s'éloigner de la Province " où tout le monde cancane, tout le monde se connait ". Elle donne son opinion sur les beaucerons, " très fermés, qui parlent beaucoup d'argent ".- Interview de deux jeunes lycéennes beauceronnes, étudiant à Chartres, parlant de leur vie en Province. Elles aiment la campagne, expliquent comment elles se mélangent avec les autres beaucerons. Elles souffrent de préjugés de leurs camarades à leur égard.-Interview de Jean THIROIN, fermier beauceron, tenant son cheval : il explique son parcours d'agriculteur qui est un choix, décrit sa fratrie qui est composée d'agriculteurs, imagine sa future femme et les qualités qu'elle pourrait avoir.-Interview d'un agriculteur, exploitant une ferme de 230 hectares, conduisant les tracteurs et contrôlant le matériel. Parfois il va au cinéma à Chartres avec ses amis ruraux.-Interview d'Annick BINET, qui travaille sur la ferme de 70 hectares avec ses parents. Elle décrit ses activités et ses journées de travail sont de 12 à 15 heures par jour, selon la saison.- Interview d'une jeune agricultrice, qui explique que certains de ses frères et soeurs exercent d'autres professions, n'ayant pas d'affinités avec l'agriculture. Un de ses fréres raconte son installation à Paris, où il exerce le métier de décorateur. Cependant il revient chaque WE à la ferme familiale.D'autres agricultrices disent aller danser de préférence dans les bals d'agriculteurs plutôt que d'autres corporations et qui appuient leur beoin de " rester dans la course " en faisant les grands magasins à Paris.-Interview à la sortie d'une usine : une jeune ouvrière, originaire de l'Orne, racontant son adaptation à Chartres, ses difficultés.-Interview de trois jeunes ouvrières, l'une employée de bureau dans les finances, l'autre mécanicienne dans un atelier de confection et la troisième vendeuse dans un magasin. Elles ont des salaires modestes et aimeraient avoir une maison de jeunes pour voyagern faire du théâtre. - Interview d'un jeune dessinateur, travaillant à Paris pour un meilleur salaire.

Émission

L'avenir est à vous

Production

producteur ou co-producteur

RADIODIFFUSION TELEVISION FRANCAISE

Générique

réalisateur

Jean Pierre Chartier
Georges Paumier

producteur

Françoise Dumayet

commentateur

Michel Karlof

AdBlock activé!